Vanessa Paradis subit une “0VERD0SE” qui a failli l’anéantir totalement.

Vanessa Paradis : Je me trouve terriblement ingrate”, a-t-elle lâché. Je peux parler de la chance que c’est de faire ce métier depuis plus de 30 ans.

Sur le plateau de C à Vous ce mardi 3 décembre, Anne-Elizabeth Lemoine recevait Vanessa Paradis. La chanteuse a eu l’occasion de s’exprimer sur le début de sa carrière.

D’ailleurs l’artiste a même pu visionner des images de ses premières interviews avec un constat terrible…

Vanessa Paradis (césar du meilleur espoir) est revenue sur ses jeunes années en évoquant la forte pression qu’elle a subie…

Puis l’ex-femme de Johnny Depp a évoqué les difficultés qu’elle a rencontrées.

Vanessa Paradis drogue

Vanessa Paradis (sa fille Lily Rose Depp) ! “On grandit en plein jugement vraiment énorme. C’est pas simplement sa famille et ses amis qui font des commentaires mais c’est un pays tout entier voir plus”, a-t-elle commencé. “Il y a la fatigue parce qu’il y a beaucoup de travail.

C’est une chance de faire ce métier mais c’est aussi beaucoup de travail. À force d’accumuler, on peut s’y perdre et on peut être un peu épuisé.

On a pas l’habitude de lire des articles sur soi mais on a un petit peu envie de les lire. La plupart vous détruisent.

C à vous

Au début, on les lit tous et donc il y a une overdose de travail et de jugement et de pression”.

Matthieu Chedid ? Une personne extraordinaire selon Vanessa Paradis …

Lors de son passage dans cette quotidienne, elle a évoqué sa longue et belle amitié avec M. “C’est une personne extraordinaire Matthieu Chedid, c’est un très très grand musicien.

C’est quelqu’un qui donne des ailes aux autres. C’est quelqu’un qui croit en vous, qui prend vos petites chansons et les transforme en des choses grandioses !”, a lancé l’épouse de Samuel Benchetrit qui a continué à se montrer dithyrambique sur le musicien.

actrice

“C’est le premier qui m’a dit que j’étais une grande chanteuse et c’est le premier que j’ai cru.Il m’a fallu quelques années, j’ai beaucoup travaillé pour chanter comme je chante.

Vanessa Paradis : Je n’étais pas la chanteuse que je suis aujourd’hui, au début, forcément. En travaillant avec lui, il m’a donné une telle confiance en moi. Il est d’une générosité…

Il a une lumière incroyable cet homme et puis c’est une bête de scène ! Il est extraordinaire, il y a peu de gens comme lui”.

Un lien entre les deux stars qui n’est pas prêt de se rompre.

Vanessa Paradis : ce conseil “fou” que lui a donné Maxime Le Forestier

Vanessa Paradis nue

En 1993, Vanessa Paradis (son ex Lenny Kravitz)montait sur scène pour la première fois. A l’Olympia, Maxime Le Forestier avait donné un conseil “fou” à la chanteuse.

Une histoire qui remonte à la fin des années 80, lorsqu’elle devient célèbre avec la chanson Joe le taxi.

En 1993, l’ex-compagne de Johnny Depp monte sur scène pour la première fois dans le cadre de sa tournée Natural High Tour.

Auprès d’Anne-Elisabeth Lemoine, Vanessa Paradis s’est souvenue avec émotion de cette période de sa vie, et de son tout premier Olympia.

Vanessa Paradis overdose

“J’ai vécu sans rien retenir, je me suis même un petit peu épuisée physiquement”, se souvient la chanteuse.

“C’était une sensation extraordinaire”

Invitée à revivre un moment important de son passage à l’Olympia, lorsqu’elle a pour la première fois posé son micro afin de chanter a cappella avec le public, Vanessa Paradis (muse de Serge Gainsbourg) a révélé que cette idée n’était pas la sienne mais celle de Maxime Le Forestier.

Vanessa Paradis

“Un soir il m’a dit “Enlèves le micro’’, et je lui ai dit “Mais tu es fou, jamais personne ne va m’entendre avec ma petite voix”, se souvient l’épouse de Samuel Benchetrit.

“J’ai fait l’expérience, et c’était fou. Je chantais avec les 3000 personnes qui étaient là, sans micro, et c’était une sensation extraordinaire, ça mettait des frissons”, s’est remémorée avec plaisir Vanessa Paradis (meilleur espoir féminin).

Aujourd’hui, c’est une expérience qu’elle ne fait plus. Si elle a admis qu’elle devrait la retenter, elle préfère jouer avec ses musiciens, qui sont “tellement merveilleux”.