Énorme hausse des prix des carburants à la pompe.

Énorme hausse des prix des carburants à la pompe.

Alors que la plus large partie du prix des carburants à la pompe consiste en des taxes destinées à financer la transition écologique, les usagers interrogés par Europe 1 s’estiment lésés par l’Etat.

Un journaliste est allé sonder les automobilistes dans une station des Ulis, dans l’Essonne. Ces derniers voient directement la répercussion de ces taxes sur leur portefeuille, et ne cachent pas leur ras-le bol.

“L’écologie a bon dos”. Le plein fait, Sylvie rabat le clapet du réservoir d’essence et lève les yeux sur le compteur. “90 euros ! Il y a six mois j’en mettais soixante”, constate-t-elle. “Mon mari a une voiture, j’en avais une autre. On a dû en supprimer une”, déplore cette conductrice. “C’est du racket ! On paye toujours”, s’agace de son côté Jacqueline, pour qui cette hausse est d’abord un moyen de remplir les caisses de l’Etat. “L’écologie a bon dos. Eux, ils prennent l’avion, se promènent. Je ne les vois pas aller au Conseil des ministres à vélo”, relève-t-elle.

pompe à essence

Apprendre à rentabiliser ses trajets. Avec une augmentation de quatre centimes au litre pour l’essence, et de sept centimes pour le diesel, Elisabeth, qui avait opté pour un véhicule diesel, a désormais le sentiment de perdre au change. “À l’achat c’était beaucoup plus cher, mais d’un point de vue économique, c’était mieux par ce que je consommais moins”, explique-t-elle. “Mais aujourd’hui, ça fait un sacré trou dans le budget”. À tel point que cette automobiliste limite ses trajets, comme Nicolas qui parcourt chaque semaine 400 kilomètres pour se rendre à son travail. “Si je me déplace, j’en profite aussi pour faire mes courses, pour emmener les enfants au sport. J’essaye d’optimiser au maximum le véhicule”, confie-t-il.

statio service

Plusieurs pétitions en ligne. Cette grogne fiscale a poussé certains usagers à lancer des pétitions en ligne pour réclamer une baisse du prix des carburants. Jeudi, l’une d’elles avait déjà recueilli plus de 156.600 signatures.

E5, B7 : les nouveaux noms des carburants entrent en application

La suite ===>

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.