Marie Laforêt : Sa fille raconte les dernières mots “cyniques” de sa mère.

L’hommage à la célèbre chanteuse, Marie Laforêt a été rendu. Sa fille a d’ailleurs pris la parole pour raconter les derniers mots de sa mère.

Dire que l’artiste était aimée c’est peu dire, à l’occasion de son dernier hommage, l’église Saint-Eustache était pleine à craquer de toutes les personnalités en tout genre et des amis et aux anonymes, en allant des PIPOLES aux politiques.

Elle est décédée le 2 novembre 2019 à l’âge de 80 ans.

LA PRÉSENCE DE NOMBREUSES PERSONNALITÉS

Ainsi, on a pu y apercevoir le chanteur Francis Lalanne, le comédien Vincent Perez et même le célèbre animateur Laurent Ruquier au obsèques de Marie Laforêt.

Même les politiques ont fait le déplacement. Entre autres, le maire de Paris, Anne Hidalgo, et le ministre de la Culture, Franck Riester.

Marie Laforêt actrice

Notons que la regrettée actrice Marie Laforêt avait l’habitude de se recueillir dans cette église Saint-Eustache qui se situe dans le 1er arrondissement de Paris.

Ainsi tout ce beau monde a pu assister à son éloge funèbre. Dans son discours, Lisa Azuelos a notamment raconté les derniers mots de sa mère.

Un détail a cependant été très troublant, selon sa fille, la femme aux yeux dorés a prononcé la phrase : “C’est crevant d’amour.”

Un doute subsiste sur la signification de cette phrase qualifiée d’assez cynique, la défunte faisait sans doute allusion au fait qu’elle était en train de mourir ou à sa vie amoureuse très intense.

En effet, de son vivant, la comédienne Marie Laforêt a convolé 5 fois ce qui lui a valu d’être qualifiée de “Croqueuse d’homme” par quelques mauvaises langues. L’octogénaire avait même déclaré :

Marie Laforêt cerceuil

“Contrairement à ce qu’on peut imaginer, je n’ai pas eu beaucoup de rapports avec les hommes. Une fois que je m’attache à l’un d’eux, je reste, je ne bouge plus. Je suis sa chose, je suis totalement esclave.”

SA VIE PRIVÉE

Des années dans sa carrière de chanteuse et actrice, Marie Laforêt a débuté sa carrière en 1959 en remportant un concours organisé sur Europe 1 et a décroché un rôle dans un film de Louis Malle. Puis, elle a connu plusieurs relations amoureuses.

En 1961, elle a épousé son premier mari le réalisateur Jean-Gabriel Albicocco mais cela n’a pas pu durer aussi longtemps car ils se sont divorcés quelques années plus tard.

Mais toujours dans les années 60, avec Judas Azuelos, un homme d’affaires d’origine marocaine, ils ont eus leurs deux premiers enfants : Lisa Azuelos et Jean-Mehdi-Abraham Azuelos.

En 1970, ils se sont séparés et Marie Laforêt s’est remariée avec son second époux Alain Kahn-Sriber, un homme d’affaires et collectionneur d’art avec qui elle a eu son dernier enfant Eve-Marie-Deborah Kahn-Sriber.

Mais leur couple n’a pas pu se conserver autant car ils se sont divorcé. Marie Laforêt s’est alors remariée avec son troisième époux, Pierre Meyer le chirurgien.

obsèques de Marie Laforêt

Et en 1990, elle a épousée son quatrième et dernier mari Eric de Lavandeyra, avec qui elle divorce 4 ans plus tard.

LA CARRIÈRE ET L’ENFANCE DE SA FILLE

La fille de Marie Laforêt, Lisa Azuelos, mère de 3 enfants est une réalisatrice française. Elle a notamment réalisé plusieurs films tels que : “LOL”, le film à succès où Sophie Marceau et Christa Theret avaient joué et qui avait eu plusieurs millions de téléspectateurs ou encore “Mon bébé”.

Mais malgré sa fructueuse carrière, la vie n’a pas toujours été tendre avec la réalisatrice, elle raconte son terrible enfance après la divorce de ses parents dans Le Parisien. Elle a été envoyée en pensionnat avec son frère où les enfants sont maltraités physiquement que moralement.

“J’ai grandi dans des dortoirs, des pensions. J’étais sur le qui-vive, à protéger mon petit frère des violences quand ça se passait très mal. Et je prenais garde à ce qu’on ne me tabasse pas moi non plus. Je n’ai pas eu d’espace protégé pour être une petite fée bleue en robe de princesse”, a-t-elle raconté son enfance.

Mais elle explique que même si sa mère s’était mariée à plusieurs reprises, cela n’a eu aucun impact sur sa relation amoureuse.

“Je n’ai jamais souffert de manque affectif”, dit-elle.

Mort de Marie Laforêt ! Elle a ajouté que même divorcée, elle aussi, elle n’a pas eu la motivation de chercher un homme puisqu’elle est déjà comblée par ses enfants.

Soyez informé sans attendre des nouveaux articles !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.