Maître Gims pète un câble, les fans sont sous le CH0C.

Maître Gims pète un câble EN plein confinement, les artistes sont privés de représentations en tout genre comme de nombreuses personnes.

Maître Gims est connu pour son légendaire calme, mais il est devenu fou… Il devient dingue et les internautes sont sous le choc !

Pendant qu’ils attendent que la vie suive son cours, chacun s’occupe du mieux qu’il peut. Et il faut dire que le lancement de la nouvelle Playstation 5 a rendu plus d’un fan fou. Tout d’abord, il est très difficile d’en obtenir un à partir de maintenant, mais si vous êtes l’un des chanceux, il semble que vous allez rencontrer quelques petits problèmes.

Maître Gims

Ce fut le cas de Maître Gims ! Sur son appareil, il semble y avoir une erreur et la console ne cesse de répéter “Asterisk asterisk”. Le partenaire de Demdem perd patience. Sans ses fameuses lunettes de soleil, avec le joystick à la main et devant la télévision, il a critiqué : “Mais tu vas la fermer ! Sur les réseaux de télévision, la vidéo a fait le buzz. Dans les commentaires, un internaute lui a donné la solution, il a expliqué : “C’est normal, il a activé la lecture des textes, il suffit de la désactiver”.

Maître Gims a dernièrement annoncé le report de la sortie de son nouvel album “Fléau”. En attendant, notre petit doigt nous dit qu’il risque de passer ses journées devant la télévision.

Maître Gims et Vitaa sont très en rogne contre leur ancien directeur, l’accusant de fraude !

Maître Gims et Vitaa traînent leur ex-directeur devant les tribunaux pour détournement de fonds d’environ 300 000 euros. Universal Music, qui sponsorise leur maison de disques, aurait camouflé de fausses factures au nom des 2 artistes et demande un dédommagement.

Le procès qui oppose les stars Maître Gims et Vitaa à leur ancien directeur pour malversation a été ouvert le jeudi 3 septembre.

lunette

L’affaire est pendante devant le tribunal correctionnel de Créteil. Les faits : des factures au nom des 2 artistes Maître Gims et Vitaa d’une valeur totale de plus de 300 000 euros ont été trouvées par le chanteur lors de la consultation des comptes de sa maison de disques.

Des factures gigantesques pour cacher les fonds

rappeur

Pour rappel, l’auteur-compositeur-interprète de “Bella” Maître Gims avait prévu de produire un album “Djuna Family” en collaboration avec ses frères Bedjik, Dadju, Saty et Afi. Un accord a donc été conclu entre lui et Universal pour la production de cette œuvre en 2015. La maison de disques débloquerait un total de 90 000 euros pour la production de cet album.

Cette supercherie a été découverte lors de l’élucidation des comptes du label. Le plus riche des chanteurs français Maître Gims a été accusé d’avoir payé de fausses factures, dont un voyage aller-retour à la capitale, Marrakech. Lorsqu’elle a annoncé la suspension du projet aux enquêteurs chargés de l’affaire, la chanteuse a avoué qu’elle n’avait pas dépensé d’argent. Pour sa part, Universal confirme avoir versé la somme de 40 000 euros pour couvrir ces dépenses présentées sous forme de factures.

Nabilla

Outre Maître Gims, le chanteur de “à fleur de toi” a également été victime de cette escroquerie majeure. Elle affirme avoir subi des pressions de la part du gestionnaire susmentionné. Ceci afin de la discréditer auprès de l’Universel. De plus, on raconte que son ancien manager lui a demandé de régler ses comptes après avoir loué une limousine de luxe pendant ses vacances de rêve. Une autre voiture de location qu’elle nie avoir fait.

Le suspect affirme que les preuves de Maître Gims sont fausses .

De nombreux fournisseurs de services accusés dans cette histoire ont déjà avoué, mais le directeur artistique nie tout.

Au cours de son enquête, la police a découvert des meubles et des accessoires de luxe au-dessus de ses moyens. De plus, en 2015, sa femme a acheté deux maisons : l’une à Marrakech et l’autre à Marne-la-Vallée. Cet achat pourrait de plus en plus confirmer ses actes frauduleux, même si elle ne l’admet toujours pas. Il aurait alors sciemment créé ses fausses factures de Maître Gims, selon une source proche, pour s’enrichir. De plus, ce suspect principal payait au moins 7 000 euros par mois et semblait mener une vie aisée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par G I M S (@gims)

Arrêté depuis mars dernier, le responsable artistique nie totalement ces affirmations. En réponse aux accusations portées contre lui, il s’y oppose, pointant le doigt sur Maître Gims. Selon lui, le rappeur a manipulé à la fois les fournisseurs et Vitaa pour lui nuire. De même, il a ajouté que Gims lui devait la somme de 900 000 euros.

Maître Gims

Pour rappel, en 2013, le chanteur membre du groupe “Section d’assaut” a décidé de quitter le groupe pour suivre sa propre voie. Son ambition était donc de poursuivre une carrière solo et de lancer son propre label. Après s’être fait un nom dans le monde du show-business, Maître Gims a engagé un manager pour diriger son entreprise sur son label : “Monstre Marin Corporation”. Sa firme, n’étant pas totalement indépendante, était affiliée à la maison de disques “Universal Music”.

Le résultat est attendu très prochainement, mais pour l’instant, les autorités ont décidé de mettre fin au label de Monstre Marin Corporation.