Jeremstar va porter plainte contre l’émission Fort Boyard.

Que s’est-il passé pour que Jeremstar plante le tournage de Fort Boyard à la dernière minute, cette semaine ? les détails …

Alors que la retransmission de la 31ème saison débutera le 11 juillet, sur France 2, avec Kevin Razy mais sans Francis Lalanne et Vincent Lagaf, un premier scandale secoue la production avec Jeremstar.

Plus tôt dans la journée, Adventure Line Production avait annoncé à Star Mag que Jeremstar ne viendrait finalement pas au large de La Rochelle pour rejoindre le reste de l’équipe.

La raison en était un climat plutôt tendu autour du Youtubeur, qui est finalement sorti du silence en transmettant une lettre à Télé Loisirs.

jeremstar instagram

Alors que les accusations contre lui se multiplient sur Internet, il précise que “plusieurs personnes” le “diffament” et le “harcèlent” depuis plusieurs semaines et qu’elles sont “motivées par l’argent”.

Jeremstar assure qu’ils ont osé contacter la production de Fort Boyard pour “raconter des choses infâmes” à son sujet, dit-il.

Ni un ni deux, l’homme qui a déjà fait la une des journaux, en 2018, mêlé à tort à l’affaire Pascal Cardonna, n’a riposté sévèrement.

Jeremstar assure nos collègues : “J’ai décidé de cesser immédiatement le tournage afin de pouvoir entamer une procédure judiciaire. Le ministère public sera saisi dès ce jeudi”, le 25 juin, assure-t-il.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Merci à tous pour vos messages de soutien ❤️ Vous pouvez toujours bénéficier de -15% sur SHEIN avec le code JEREMY15 😘 . Photos by @damienstraker 📸 . #Sponsorisé #SHEINgals

Une publication partagée par JEREMSTAR (@jeremstar) le

Jeremstar ! L’ancien chroniqueur de Thierry Ardisson a affirmé qu’il se réjouissait de participer à l’émission : “J’aime Fort Boyard, les membres de l’équipe de production et Olivier Minne.

J’ai contacté Alexia Laroche Joubert pour lui dire que je préférais agir immédiatement plutôt que de continuer à filmer”.

jeremstar

“Ma lutte contre le harcèlement ne l’affaiblira pas”.

Et pour conclure : “A cause de ces gens, je me prive d’un moment de bonheur et de rire en compagnie de personnes que j’aime, mais mon combat contre le harcèlement ne l’affaiblira pas, bien au contraire”.

Pour rappel, en avril 2019, Jeremstar a créé une plateforme contre le cyber-harcèlement.

Il a lui-même été victime du tribunal populaire et n’a jamais fait l’objet d’une procédure pénale.

Jeremstar crie à l’escroquerie : Il classifie violemment les influenceurs et leurs placements de produits.

La suite ========>