Jean-Luc Reichmann : 18 fractures, rupture de la rate, victime d’un terrible accident !

jean luc reichmann nez

Jean-Luc Reichmann s’est récemment exprimé sur un terrible accident dont il a été victime. La rédaction de Merci Maman revient dessus.

Pour ceux qui l’ignorent, Jean-Luc Reichmann a été un jour victime d’un terrible accident qui a failli lui coûter la vie. C’est le cœur lourd et plein d’émotions que l’animateur des 12 Coups de midi est revenu sur cette tragédie cette semaine. On vous dit tout !

jean luc reichmann nez

Un terrible accident de moto

Nous avons tous nos petits secrets, qu’il n’est pas toujours facile de partager avec les autres. Jean-Luc Reichmann ne fait pas exception. Récemment, le présentateur de TF1 s’est confié sur une mésaventure qui l’a marqué.

Il y a plusieurs années, l’acolyte de Mimie Mathy a été victime d’un terrible accident qui a failli lui coûter la vie. Lors d’une récente interview, l’animateur a accepté de livrer un témoignage poignant sur cette tragédie.


L’accident s’est produit dans les années 1980, alors que l’interprète de Léo Mattéi circulait à moto. À l’époque, le collègue de Nagui était un grand amateur de motos. Dans son livre intitulé “T’as une tâche pistache”, il parle sans tabou de cette terrible tragédie.

Dans son livre, il est mentionné qu’il a fait de son mieux pour ne pas dépasser le code de la route. Comme le souligne le collègue de Zette, il n’avait pas dépassé les 90 km/h lorsqu’une voiture l’a percuté à un carrefour.

jean luc reichmann covid

Jean-Luc Reichmann : un miraculé

Le choc a été si intense que Jean-Luc Reichmann a failli mourir sur place. “Sous le choc, le capot de son véhicule s’est soulevé. Il m’a coupé le bras gauche en lambeaux. Avec ma moto, j’ai glissé et atterri à 39,75 mètres du point d’impact”, a-t-il déclaré.

À la suite de cet incident, le principal intéressé a fini dans le coma. Lorsque la police est arrivée sur les lieux, elle était convaincue que la victime était morte. Heureusement, l’ami de Bruno s’en est sorti indemne, mais avec quelques séquelles : 18 fractures, une déchirure de la rate et l’impossibilité de bouger pendant plusieurs mois.


Après son hospitalisation, il a progressivement repris sa vie avec un mental d’acier. Pour rappel, ce père de six enfants a un passé sportif. Cela l’a sans doute aidé à mieux affronter cette épreuve !

Pour conclure, le mari de Nathalie Lecoultre a déclaré : “C’est vrai que j’ai été gravement défiguré. Ce qui m’a aidé à surmonter l’accident, ce sont les combats de haut niveau que j’avais menés par le passé. Cela a formé mon esprit”, dit-il.

jean luc reichmann taille

“Il me coupe le bras gauche”, Jean-Luc Reichmann frôle la mort après un violent accident de moto.

Un accident que le présentateur de TF1 n’oubliera jamais.

C’est une véritable tragédie pour Jean-Luc Reichmann. S’il est aujourd’hui bien dans sa peau et dans son corps, par le passé, le présentateur de TF1 a connu des moments terribles.

En 1984, celui qui est aux commandes des 12 coups de midi depuis de nombreuses années a failli être tué dans un grave accident de moto. Âgé de seulement 23 ans à l’époque, Jean-Luc Reichmann adorait faire de la moto. Selon son livre ” T’as une tâche pistache “, il roulait à 90 km/h. Malheureusement, à un carrefour, l’animateur a percuté une voiture et se trouve dans un état grave.


“Sous le choc, le capot de sa voiture s’est soulevé et il m’a coupé le bras gauche en lambeaux. J’ai glissé et atterri à 39,75 mètres du point d’impact”, est le seul souvenir violent de cet accident. Et pour cause, suite au drame, Jean-Luc Reichman a été plongé dans un coma intense, donnant même l’impression à la police qu’il était mort sur place. Si cela n’a pas été le cas, l’animateur s’est néanmoins retrouvé avec dix-huit fractures sur le corps et une rate déchirée, l’obligeant à rester immobilisé pendant un an.

Après de longs mois de combat, et grâce à sa force mentale mais aussi à son passé de sportif, Jean-Luc Reichmann a finalement réussi à s’en sortir, comme il l’a confié à Sophie Davant sur France 3 : “C’était une épreuve très compliquée à vivre, il fallait d’abord surmonter des obstacles physiques, parce que j’ai été immobilisé pendant longtemps et je n’avais plus de rate. C’est vrai que j’étais assez amoché. Ce qui m’a permis de surmonter l’accident, c’est que je faisais des sports de combat à haut niveau, ce qui m’a donné un avantage mental. Malgré quelques cicatrices sur son corps, son histoire est la preuve que tout est possible !