Hélène de Fougerolles (Balthazar) : son combat pour que sa fille s’épanouisse.

Hélène de Fougerolles (Balthazar) : son combat pour que sa fille s’épanouisse.

Hélène de Fougerolle : Souffrant de troubles d’apprentissage, la fille d’Hélène de Fougerolles est scolarisée dans une école associative de la capitale.

Une école associative de la capitale, qui menace de fermer, faute d’élèves suffisants inscrits. Une situation insupportable pour la comédienne

Pour sa fille, Hélène de Fougerolles est prête à tout. Et l’héroïne de la série policière Balthazar, dont l’épisode final de la saison 1 sera diffusé ce jeudi 20 décembre sur TF1, l’a prouvé il y a quelques mois, en lançant un véritable appel à l’aide dans les pages du Parisien. La raison de la prise de parole de la comédienne ?

Balthazar

L’Ecole Plus, dans laquelle est scolarisée sa fille Shana, qui souffre de troubles d’apprentissage, menace de mettre la clé sous la porte, à cause d’un manque d’élèves inscrits. Née en 2003, l’adolescente n’évolue pas comme tous les élèves de son âge, freinée par des troubles « dys » (dyspraxie, dysphasie, dyslexie…), qui la ralentissent considérablement. Au sein de l’Ecole Plus, située dans le XI arrondissement de Paris, Shana a réussi à s’épanouir, encadrée par des professeurs qualifiés.

comédienne

Attristée par la possible fermeture de l’institut associatif qui a tant aidé sa fille, Hélène de Fougerolles a décidé de faire appel aux médias : « Je n’aime pas exposer ma vie privéemais là, c’est un cri du cœur, un appel à l’aide », a-t-elle confié au Parisien, avant de poursuivre : « Il ne reste plus aujourd’hui que 11 enfants scolarisés.

Il en faudrait neuf de plus, de Paris et sa région, pour que l’école continue à exister ». La Française n’a donc pas hésité une seule seconde avant de mettre en lumière un établissement qu’elle qualifie d'”extraordinaire« et dans lequel sa fille est »très heureuse ».

Hélène

Passionnée par son métier, celle qui jouera la capitaine de police Hélène Bach dans la deuxième saison, déjà annoncée, de Balthazar, a pourtant une seule et unique priorité : le bonheur de sa fille unique, fruit de ses amours avec le producteur Eric Hubert. Une véritable mère-courage.

Hélène de Fougerolles (Balthazar) : son anecdote gênante après une soirée bien arrosée

La suite ==>

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.