Emmanuel Macron et son grand moment de solitude lors de son discours.

Discours : Lors de son déplacement à Créteil en banlieue parisienne ce mercredi 9 janvier a l’occasion de l’inauguration de la Maison du handball.

Emmanuel Macron a commis une belle bourde qui lui a valu beaucoup de moqueries.

Ce mercredi 9 janvier, Emmanuel Macron a effectué une visite à l’inauguration de la Maison du handball, après son débriefing des dossiers qui font la une du moment lors du Conseil des ministres dans la matinée à l’Elysée.

Durant cette visite, le chef de l’Etat a pu faire la rencontre des joueurs de l’équipe de France qui est en préparation pour disputer les championnats du monde, et notamment sa star Nikola Karabatic.

Egalement durant sa visite dans le Val-de-Marne, le président de la république, qui s’est déplacé sans sa femme Brigitte, a reçu du sélectionneur des Bleus, Didier Dinart, un ballon et un maillot de l’équipe de France, portant son nom.

“Quand Emmanuel Macron prononce ‘hand-baule’ au-lieu de ‘hand-balle’ lors de l’inauguration de la maison du handball”

La boulette qui cause un nouveau tollé sur la Toile
Etant le premier citoyen représentant la France, Emmanuel Macron s’est vu dans l’obligation de prononcer un discours de circonstances face aux joueurs de l’équipe de France.

Et, tandis qu’il prononçait le nom du sport, sa langue lui a fait défaut, occasionnant une mauvaise prononciation du mot, ou plutôt une prononciation à l’anglaise.

Bien qu’il se soit vite rendu compte de son erreur, certains média s’en sont également aperçu, parmi lesquels CNEWS qui a partagé la scène sur son compte Twitter avec en légende “Quand Emmanuel Macron prononce ‘hand-baule’ au-lieu de ‘hand-balle’ lors de l’inauguration de la maison du handball”.

Je le mettais au pluriel”, a ensuite déclaré un Macron de toute évidence gêné, qui a essayé de corriger sa bourde en se justifiant sur l’emploi d’un pluriel.

Cette petite bévue de l’époux de Brigitte Macron a occasionné un rire marque par le malaise chez les handballeurs.

Décidément, cette année 2019 ne débute pas trop bien pour Emmanuel Macron, qui fait face depuis novembre dernier à la crise des Gilets jaunes.

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.