Covid-19 : La France “Zone Alerte Maximale”, toutes les mesures.

Zone Alerte Maximale : Les Français pourront-ils quitter leur département ? Les congés de certains employés pourraient-ils être supprimés ?

Paris en état d’alerte face à la propagation du COVID-19 …

La capitale française a connu une augmentation alarmante des cas positifs au cours des dernières semaines. Les bars et les cafés devront fermer.

La deuxième vague du Covid-19 frappe durement la France, en particulier sa capitale, Paris. Après un mois de hausse des infections en septembre, le pays français a enregistré samedi dernier son nombre maximum d’infections, avec près de 1 700 nouveaux cas.

La situation est plus préoccupante dans la ville de Paris, qui entre en alerte maximale dès mardi par sa forte incidence de contagions dans les derniers jours. Le gouvernement français a établi une série de critères que la ville dépasse.

Quel est le niveau d’alerte maximal ?

Dans le pays voisin, les villes entrent dans un niveau d’alerte maximale lorsque trois échelles sont dépassées : que le taux d’incidence dépasse 250 positifs pour 100 000 habitants dans la population générale ou 100 chez les personnes de plus de 65 ans et que 30 % des lits occupés dans les unités de soins intensifs sont des patients atteints de COVID-19.

COVID-19

Ces indicateurs ont été dépassés par Paris jeudi dernier, avec respectivement 263 et 105 cas, alors que le pourcentage de lits occupés par des patients atteints de Covid-19 a atteint 35%. Ainsi, le conseil municipal et les préfectures de police, l’agence de la santé et l’agence de l’éducation ont envoyé une déclaration confirmant l’annonce des nouvelles mesures, qui sera publiée demain de manière plus approfondie.

Zone Alerte Maximale : Quelles mesures seront prises à Paris ?

Les nouvelles mesures toucheront, d’une part, les bars et cafés de la ville, qui devront fermer pendant au moins 15 jours. Ceux qui pourront rester ouverts sont les restaurants, même s’ils le feront dans le cadre d’un protocole sanitaire plus renforcé. Ces mesures seront également étendues aux trois départements de la proche banlieue de la ville.

Ad5-nCoV

Ce lundi, la maire de la ville, Anne Hidalgo, et le préfet de police, Didier Lallement, tiendront une conférence de presse pour détailler l’ensemble des mesures. Selon le Syndicat de l’hôtellerie et de la restauration des Bouches-du-Rhône, les restaurants devront identifier les clients afin de pouvoir les contacter en cas de résultat positif. En outre, les tables doivent être distantes d’au moins 1,5 mètre et il sera obligatoire de payer à la même table.

Depuis Matignon, la résidence du Premier ministre français, il a également été signalé que les salles universitaires et les amphithéâtres limiteront leur capacité à 50% dans les zones d’alerte renforcée et maximale. La maire de la capitale, Anne Hidalgo, a qualifié de “catastrophiques” les images récentes de ces salles bondées. En outre, le télétravail est recommandé “plus que jamais” dans ces domaines.

Covid-19

Jeudi dernier, le ministre français de la santé, Olivier Véran, a donné un aperçu de ce qui s’est finalement passé. “Nous n’aurions pas d’autre choix que de mettre Paris en état d’alerte. Plus de réunions de famille, plus de fêtes et la fermeture totale des bars”.

L’impact du Covid-19 sur la France pourrait avoir des conséquences dévastatrices pour le secteur. Selon la principale organisation patronale, l’UMIH (Union des Industries Commerciales et Hôtelières), dans les prochains mois, 15% des 220 000 entreprises du secteur (cafés, bars, hôtels, restaurants, brasseries et discothèques) pourraient fermer en France, laissant environ 250 000 personnes dans les rues.

Le deuxième scénario serait envisagé, notamment pour les soignants, surtout si la crise sanitaire devait s’aggraver.

La suite ========>