Affaire Christian Quesada : Les lourdes révélations d’un ancien maître.

Six mois après le début de l’affaire Christian Quesada, Nagui se confie sur ce qui est arrivé dans sa propre émission…
Le 25 mars dernier, il a été arrêté par les gendarmes de Belley, dans l’Ain, pour “détention d’images pé_dop_orn_og_raphiques” et “corruption de mineure”.

L’ancien maître des “12 coups de midi”, Christian Quesada a créé une véritable onde de choc à la télévision.

WC

Christian Quesada : “Un homme qu’on venait de recevoir avait fait de la prison”

Souvenez-vous, aux prémices de cette sordide affaire, l’animateur de l’émission de TF1, Jean-Luc Reichmann s’était culpabilisé :

“Comment j’ai pu passer à côté de ça ?” Et de promettre que “tout le monde, à tous les étages, et toutes les productions” allait maintenant “faire super attention” et “prendre toutes précautions pour que ça n’arrive plus”.

profil

C’est ce que son confrère Nagui, qui travaille sur le service public, a confirmé ce 14 septembre.

Dans une interview donnée au Parisien, l’animateur de “Tout le monde veut prendre sa place” et “N’oubliez pas les paroles” a expliqué :

“Toutes les chaînes ont tiré les leçons de cette affaire. On demande maintenant systématiquement aux candidats de jurer par écrit qu’ils ne sont poursuivis d’aucune charge particulière.

Cette clause d’éthique n’existait pas avant”.

Reichmann

Parce que la star de France 2 n’a pas été épargné par de telles affaires… Il a ainsi avoué :

“moi aussi, en 30 ans d’émission, j’ai forcément plaisanté avec des papas qui frappent leurs enfants ou qui ont eu des gestes inappropriés”.

Dans le détail, Nagui s’est souvenu en particulier d’un cas : “Il y a quelques années, une téléspectatrice m’a révélé dans une lettre qu’un homme qu’on venait de recevoir avait fait de la prison pour l’avoir battue”.

posté

“Comment voulez-vous que je le sache ?” ! Affaire Quesada

Et l’histoire ne s’arrête malheureusement pas là… Le mari de Mélanie Page révèle également : “À sa libération, il a récidivé avec sa nouvelle compagne.

“Et vous avez le culot de l’accueillir…” écrivait-elle. Je lui ai répondu, bien sûr, mais comment voulez-vous que je le sache ?”

Nagui a finalement conclu le dossier en estimant : “La loi protège la vie privée et nous interdit de demander un extrait de casier judiciaire.

Et puis quelqu’un qui a payé sa dette à la société a droit à une seconde chance”.

La suite avec cette affaire sur la page 2 ============>