Chantal Goya profère de “graves accusations” à l’encontre de Patrick Sabatier.

Chantal Goya, 77 ans, dit non à la chirurgie esthétique : « Des pneus à la place de la bouche, non merci ! »

A 77 ans, Chantal Goya n’est plus la même qu’à ses débuts. Mais malgré les critiques, la chanteuse assume pleinement ses rides. Dans une interview accordée au JDD ce dimanche 27 octobre, elle explique pourquoi elle n’aura pas recours à la chirurgie esthétique.

Le Jeu de la vérité

Son public la suit depuis près de cinquante ans. Et malgré le temps qui passe, le succès est toujours au rendez-vous pour Chantal Goya. Cette année, elle célèbre le quarantième anniversaire de son célèbre spectacle Le Soulier qui vole.

Si elle rassemble le public en nombre, la chanteuse a, comme tous les artistes, quelques détracteurs. A son sujet, certains persiflent comme le rapporte le JDD dans un article, paru ce dimanche 27 octobre, qui lui est consacré : « Ce n’est plus Marie-Rose, mais mamie Rose ».

Mais il faut croire qu’à 77 ans, les critiques ne l’atteignent plus comme avant : « Je me suis fait tellement démolir que me critiquer est démodé », confie l’ex rivale de Dorothée à nos confrères.

pétage de plombs

Le temps passe, et alors ? Chantal Goya assume pleinement son âge et ses rides. Dans les colonnes du JDD, ce dimanche 27 octobre, elle explique pourquoi elle ne souhaite pas avoir recours à la chirurgie esthétique :« Si c’est pour avoir les pneus à la place de la bouche, non merci ! ».

Voilà qui est dit. L’artiste de 77 ans, qui déborde toujours d’énergie sur scène, accepte d’en dire plus au sujet de son secret de longévité. « Je n’ai jamais bu d’alcool, jamais fumé et je me couche à 23 heures », souligne-t-elle.

Chantal Goya

Malgré le succès qui perdure, Chantal Goya refuse de se considérer comme une star. Elle laisse cette étiquette à d’autres.

« C’est l’une des raisons de sa longévité. Elle est toujours restée accessible, les gens continuent de l’aimer pour ça », constate Philippe Labro qui l’avait fait tourner dans son film Tout peut arriver, sortir en 1969. Pour l’heure, la mère de famille ne préfère pas envisager la retraite.

C’est sur scène qu’elle s’épanouit. Elle vient d’ailleurs de débuter une tournée de 40 Zéniths et pourrait prochainement « jouer à Broadway », selon les dires de son producteur Damien Nougarède. Une chose est sûre, Chantal Goya n’a pas dit son dernier mot.

La suite avec Chantal Goya sur la page 3 =======>

Soyez informé sans attendre des nouveaux articles !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.