Pourquoi Anne-Sophie Lapix n'est pas vraiment dans les petits papiers d’Emmanuel Macron.

Pourquoi Anne-Sophie Lapix n’est pas vraiment dans les petits papiers d’Emmanuel Macron.

Anne-Sophie Lapix est-elle trop mordante pour le président de la République, qui lui refuserait un entretien ? A lire rapidement …

L’Elysée ferait-il volontairement l’impasse sur les invitations de la journaliste de France 2 ?

Emmanuel Macron aurait-il un problème avec les journalistes du service public ? C’est en tout cas ce qui ressort d’une indiscrétion publiée dernièrement dans Le Parisien. Le président de la République aurait du mal avec certaines journalustes, telles que Léa Salamé et Anne-Sophie Lapix, et préférerait ainsi se rendre sur des chaînes de télévision privée, comme TF1 ou BFMTV.

Anne-Sophie Lapix

Emmanuel Macron préfèrerait éviter d’être interrogé par des journalistes qui auraient tendance à se montrer assez directs. C’est le cas d’Anne-Sophie Lapix, qui “n’aurait pas que des amis à l’Elysée« , aurait affirmé un proche du président de La République. Même principe pour Léa Salamé, jugée trop mordante par l’entourage d’Emmanuel Macron. Interrogée sur ce point par Télé Star,Anne-Sophie Lapix botte en touche : »On m’a dit qu’il n’y avait pas de problème. Il n’y a pas de problème. Donc, j’attends…” L’invitation est lancée…

Petite exception à sa désertion du service public, Emmanuel Macron avait accordé un entretien à Laurent Delahousse. Une interview qui avait été plutôt critiquée, jugée très/trop consensuelle. Anne-Sophie Lapix, qui a redressé les audiences du Journal télévisé de France 2 depuis qu’elle en assure la présentation, s’apprête à animer, ce 20 décembre, en prime time, une nouvelle version du Grand Echiquier. Une reprise de l’émission culte de Jacques Chancel. Avec pour la première, présentée à Lille, la présence notamment de Daniel Auteuil. Pour l’heure, toujours pas d’Emmanuel Macron au planning…

petits papiers

Anne-Sophie Lapix : cette rumeur sur son mari qui lui a fait du tort

C’était une rumeur sexiste comme les journalistes femmes en subissent quotidiennement. Pour beaucoup, le départ de David Pujadas du journal de 20 heures a été trop abrupt et c’est sa remplaçante, Anne-Sophie Lapix qui en a fait les frais. La rumeur voulait que la journaliste devait sa nomination à la générosité de son mari Arthur Sadoun, homme d’affaires, envers Emmanuel Macron pendant sa campagne présidentielle. La rumeur a ensuite été relayée par la radio RMC dans l’émission Les grandes gueules mais démentie dès le lendemain et accompagnée d’excuses. Olivier Truchot a alors expliqué qu’Arthur Sadoun « n’a jamais donné un centime à Macron » et qu’il n’est “ni de près, ni de loin auprès du président de la République (…)On peut critiquer Anne-Sophie Lapix sur son travail. Bien sûr, il est déplaisant de le faire en mettant son mari en cause. C’est vrai que Pascal Perri a relayé de fausses informations“.

Mais, malgré les rumeurs malveillantes, le talent et le travail ont su payer : Anne-Sophie Lapix, après avoir conquis le journal de 20h, présentera ce jeudi 20 décembre l’émission Le Grand Échiquier sur France 2, qui revisite la prestigieuse émission culturelle de Jacques Chancel lancée dans les années 70.

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.