Une adolescente de 15 ans meurt dans son bain à cause de son GSM.

Une adolescente de 15 ans meurt électrocutée en France, déjà plusieurs incidents similaires ont déjà eu lieu dans le pays, en cause le GSM.

Au moment où son téléphone portable de cette adolescente est tombé dans l’eau, il était en train de charger. Plusieurs incidents similaires avaient précédemment eu lieu en France.

Une adolescente s’était tuée en novembre 2018 dans des circonstances semblables. En janvier, une femme de 45 ans est morte suite à la chute de son GSM dans son bain à Dole.

Ces différents incidents avaient conduit la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes à émettre une alerte sur les risques d’utiliser un téléphone portable en train de charger dans une salle de bain.

Une adolescente de 15 ans a perdu la vie ce dimanche à Marseille, après avoir fait tomber son téléphone portable dans son bain.

L’information est rapportée par nos confrères de la Provence. La jeune fille a été transportée aux urgences mais il était déjà trop tard.

C’est un drame qui avait déjà causé la mort d’une jeune fille à Vitrolles, en décembre dernier.

Tiffen, une adolescente de 15 ans, est morte électrocutée par son portable, dans son bain, dans un immeuble du 8e arrondissement de Marseille, dimanche 9 février, au soir, a appris France Bleu Provence, auprès de la famille, confirmant une information du journal La Provence.

Tiffenn, scolarisée en seconde au lycée Périer, avait branché son téléphone portable sur une rallonge.

L’appareil est tombé sur son torse alors qu’elle était immergée dans l’eau de sa baignoire. Emmenée à l’hôpital La Timone en arrêt cardio-respiratoire, malgré l’intervention très rapide des marins-pompiers, elle n’a pas survécu.

bain

“On a du mal à se passer de notre portable, même dans la salle de bain.” (Denise, une adolescente, ami de la famille)

La famille est sous le choc. Et Tom, meilleur ami du frère jumeau de Tiffen, est dans l’incompréhension : “on sait qu’on ne doit pas charger son téléphone quand on prend son bain.

Mais toute notre vie est dans notre portable, les réseaux sociaux notamment, on a du mal à s’en passer, même dans la salle de bain.”

Le téléphone portable dans la salle de bain, c’est devenu une habitude pour de nombreux adolescents qui écoutent de la musique, regardent des films, consultent leur messages.

GSM

Le 17 décembre dernier à Vitrolles, Camélia, 10 ans, était décédée dans des circonstances similaires. Sa famille avait alors lancé un appel général à la vigilance.

«Quand j’ai sorti ma fille de l’eau, j’ai pris moi aussi l’électricité»: le père de Tiffenn, tuée dans son bain par son gsm, témoigne

Tiffenn, une adolescente de 15 ans, a perdu la vie ce dimanche à Marseille après avoir fait tomber son téléphone portable dans son bain. Selon La Provence, qui a relayé cette triste information, la jeune fille a été transportée aux urgences, mais il était déjà trop tard.

Au moment où son téléphone portable est tombé dans l’eau, celui-ci était en train de charger. Au surlendemain du drame, le père de la victime a témoigné dans les colonnes de La Provence : «

Depuis 48 heures, on vit l’enfer, alors si la mort de notre petite, qui a provoqué une onde de choc puisque nous recevons des messages de soutien de la France entière, peut amener les choses à changer, je pousserai à fond pour ça », a-t-il expliqué.

adolescente

Avant de revenir sur le moment où il avait sorti sa fille de l’eau : « Quand j’ai sorti ma fille de l’eau, j’ai pris moi aussi l’électricité, le téléphone était encore alimenté ».

Et s’il ne dédouane pas les victimes « qui doivent aussi réfléchir à leurs comportements, aux dangers qu’ils encourent », le père de Tiffenn estime que les fabricants doivent également agir : « Il faut aussi plus de sécurité dans ces téléphones que l’on paie parfois jusqu’à 1 000 euros pièce »

Plusieurs incidents similaires avaient précédemment eu lieu en France. Une adolescente s’était tuée en novembre 2018 dans des circonstances semblables. En janvier, une femme de 45 ans est morte suite à la chute de son GSM dans son bain à Dole.

Ces différents incidents avaient conduit la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes à émettre une alerte sur les risques d’utiliser un téléphone portable en train de charger dans une salle de bain.