Vacances d’été : le Covid-19 fait son retour, ces établissements ferment à nouveau.

Pendant les Vacances d’été et le retour du Covid-19 en France et USA, les cinémas et les restaurants ferment à nouveau, tous les détails.

Le phénomène pourra-t-il se reproduire en France pour les vacances d’été ? Il est donc difficile de donner une réponse à cette interrogation, mais Jean Castex a dit qu’il faut être vigilant, aucun des scénarios ne peut être écarté.

coronavirus

Pour le moment, la situation semble être sous le contrôle pour les vacances, mais si une aggravation de la contagion est observée, des actions aussi drastiques pourront être mises en place au niveau régional.

Le Premier ministre a indiqué qu’un isolement ciblé serait envisagé dans un avenir proche.

bar

Pour la Californie, la situation est de plus en plus inquiétante pendant ces vacances d’été, car les responsables ont décidé de faire fermer des restaurants et des cinémas.

Une montée préoccupante pour la Californie

cinéma

Quelques-uns avaient prévu des vacances d’été aux États-Unis, mais pourraient avoir besoin d’envisager un autre séjour à une date plus tardive.

Effectivement, la Californie est dans une position particulièrement délicate, car le coronavirus fait un retour en force. Cette recrudescence est même considérée comme très alarmante.

Pour limiter la diffusion du virus le plus rapidement possible, le pouvoir a pris une mesure drastique.

Covid-19

Les restaurants, les coiffeurs et les lieux de culte doivent être obligatoirement fermés pour essayer de freiner la progression du Covid-19.

Depuis quelques semaines, la réalité est très préoccupante pour la Californie, où 7 000 morts et 330 000 cas ont été recensés.

En mars passé, le gouverneur avait entrepris un confinement général, mais le chiffre des malades continue de croître.
Cette annonce est officielle puisque le gouverneur Gavin Newsom a choisi de dénoncer la situation.

Vacances d’été : De très nombreux endroits sont donc concernés par la fermeture, y inclus les salles de sport.

Une bonne trentaine de comtés sont jugés à risque, c’est aussi le cas pour la zone autour de Los Angeles.

La suite ========>