Treize militaires français sont “M0RT” au Mali, tous les détails.

Dès la révélation de la mort de treize militaires français au Mali lundi soir dans une collision d’hélicoptères, la classe politique a réagi avec émotion.

Et ce, de la gauche à la droite, en passant évidemment par La République en marche, dont plusieurs députés ont rendu hommage aux militaires, principalement via Twitter.

Le patron du groupe LaREM à l’Assemblée nationale, Gilles Le Gendre, évoque le “combat” de ces soldats tués “pour défendre notre liberté et notre sécurité”. “La patrie les pleure et les députés (LaREM) adressent leurs pensées à leurs familles”, a écrit l’élu parisien.

crash hélicoptère

Gilles Le Gendre – @GillesLeGendre
Treize de nos compatriotes de l’opération #barkhane sont tombés au #Mali dans leur combat pour défendre notre liberté et notre sécurité.
La patrie les pleure et les députés @LaREM_AN adressent leurs pensées à leurs familles et frères d’arme.

Le délégué général de LaREM, Stanislas Guerini, a quant à lui déploré un “drame absolu”. “Face à la tragédie qui les frappe, j’adresse toutes mes condoléances aux familles et aux compagnons d’armes de nos soldats tombés hier soir au Mali pour notre liberté”, a écrit le député de Paris.

hélicoptères

Les députés Matthieu Orphelin (ex-LaREM) et Martine Wonner se sont également personnellement exprimés sur le réseau social. Idem pour le candidat macroniste à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, qui évoque sa “profonde tristesse” et son “grand respect” pour les militaires défunts. “Nous leur devons tant”, estime l’ancien porte-parole du gouvernement.

Benjamin Griveaux – @BGriveaux
C’est avec une profonde tristesse et un grand respect que je salue la mémoire de nos 13 militaires décédés hier au #Mali lors d’une opération de combat contre des djihadistes.
J’ai une pensée émue pour leurs familles, leurs proches et leurs camarades.
Nous leur devons tant.

Mali

Émotion à droite comme à gauche

À droite, le maire Les Républicains de Nice Christian Estrosi a évoqué son “immense tristesse après cette tragédie”.

La suite sur la page suivante =======>

Soyez informé sans attendre des nouveaux articles !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.