L’animateur TEX au plus mal, totalement ruinée, les détails.

Tex revient sur sa situation financière. L’animateur, qui s’est construit un capital, songe à se défaire d’une partie de ses biens pour pouvoir subsister.

Une simple plaisanterie a suffi pour transformer la vie de Tex.


En novembre 2017, le présentateur TEX, animateur emblématique des Z’amours, convié sur le plateau de l’émission C’est que de la télé sur C8, déclare la blague de trop.

La plaisanterie est d’autant plus désagréable qu’elle touche à la question de la maltraitance des femmes, en pleine libéralisation de la parole.


Licencié de France Télévision, renié par certains de ses collègues, le présentateur TEX a alors décidé de poursuivre son patron en justice et a réclamé 1,2 million d’euros.

tex animateur

Le 3 janvier 2020, le comique TEX apprend qu’il a perdu son appel contre la société de production Z’amours.

C’est un autre coup dur que le présentateur doit encore encaisser.


Il est maintenant aux prises avec de gros problèmes financiers, comme il l’a révélé le lundi 25 mai 2020 dans L’Instant de Luxe, dans l’émission Non Stop People.

J’ai complètement perdu. Comme un bon Breton, je mettais de l’argent de côté. J’avais acquis des appartements et tout ça, et je me dis que d’année en année je vais revendre des logements et vivre dessus”, reconnaît Tex à Jordan de Luxe.

C’est une chose horrible à dire, mais il faut savoir compter sur soi-même.

Je vais utiliser la phrase de Kennedy : “Ne vous demandez pas ce que l’État peut faire pour vous, mais plutôt ce que vous pouvez faire pour le gouvernement”.

Tex

Par-dessus tout, le présentateur TEX, qui a accusé Marlène Schiappa d’être à l’origine de son éviction, a du mal à se rétablir moralement.

“L’échec du jugement est encore pire que le fait d’être viré, car ceux qui vous virent pour une raison que je trouve regrettable, un comique qui fait une blague à la TV et se fait licencier vous ne pouvez pas comprendre.

Mais avoir une condamnation qui dit “non, mais ils ont eu raison de vous licencier et vous n’aurez rien”, c’est épouvantable”, ajoute l’ancien animateur vedette de Z’amours.

C’est affreux de penser qu’il n’y a pas un endroit où l’on peut s’accrocher aux branchages, conclut cette humoriste, visiblement toujours sous le choc, à savoir que Tex à été licencié pour faute grave à près ses propos sur les femmes battues.