Tarif réglementé du gaz : nouvelle hausse de 5% en août

plaque de cuisson gaz

La CRE a annoncé, ce mardi 27 juillet 2021, une nouvelle hausse du tarif réglementé du gaz vendu par Engie… On vous dit tout !

Le prix du gaz n’en finit plus de flamber. La Commission de régulation de l’énergie a publié un nouveau communiqué, ce mardi 27 juillet 2021, pour annoncer que le tarif réglementé de vente (TRV) du gaz naturel d’Engie augmentera de 5,3% au 1er août.

Ces tarifs, qui avaient déjà augmenté de 10% le 1er juillet dernier, continuent donc de progresser.

“Cette augmentation est de 1,6% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,3% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 5,5% pour les ménages qui se chauffent au gaz”, précise le régulateur.

plaque de cuisson gaz

Forte demande asiatique et baisse des stocks en Europe

Le prix du gaz n’a cessé d’augmenter ces derniers mois en raison de la reprise économique, notamment en Asie où la demande est très forte.

La CRE mentionne également la forte demande de gaz pour le stockage en Europe. Les basses températures du début de l’année, les opérations de maintenance en mer du Nord, avec la mise en service prochaine du gazoduc Nord Stream 2 (qui doit relier la Russie à l’Allemagne) et l’augmentation de la consommation de gaz pour produire de l’électricité, ont fortement sollicité les stocks européens.

gaziniere gaz

La fin des tarifs réglementés de vente en vue

Si les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie, hors taxes, avaient fortement baissé au premier semestre 2020, en raison de la crise sanitaire, le régulateur explique qu’ils ont augmenté de 6,5 % depuis le 1er janvier 2019.

Ces tarifs réglementés sont appelés à disparaître au 1er juillet 2023, mais environ 3,1 millions de foyers français bénéficiaient encore de contrats de ce type à la fin du mois de juin, selon la CRE.

Gaz : le tarif réglementé va augmenter de plus de 5 %.

Le 1er août, le tarif réglementé de vente (TRV) du gaz naturel vendu par Engie va augmenter de 5,3 %, après une hausse de près de 10 % en juillet.
<< Cette augmentation est de 1,6 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,3 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 5,5 % pour les ménages qui se chauffent au gaz >>, détaille alors le communiqué.
“Cette augmentation est de 1,6% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,3% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 5,5% pour les ménages qui se chauffent au gaz”, précise le communiqué.


L’annonce a été faite mardi 27 juillet par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) dans un communiqué de presse. Le tarif réglementé de vente (TRV) du gaz naturel, vendu par Engie, enregistrera une hausse de 5,3 % à partir du 1er août. Il avait déjà connu une hausse de près de 10 % en juillet. “Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz hors taxes d’Engie ont augmenté de 6,5 %”, est-il également précisé. Les prix du gaz ont augmenté ces derniers mois en raison de la reprise économique, notamment en Asie où la demande et les prix sont très élevés.


“Cette augmentation est de 1,6% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,3% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 5,5% pour les ménages qui se chauffent au gaz”, poursuit le communiqué.

Une forte demande de gaz

D’autres facteurs à l’origine de cette hausse sont évoqués, comme la forte demande de gaz pour les installations de stockage européennes, très sollicitées en raison des basses températures qui ont prévalu jusqu’au printemps, mais aussi des opérations de maintenance en mer du Nord, et l’augmentation de la consommation de gaz pour la production d’électricité. Ils avaient en effet fortement baissé au début de la crise sanitaire et jusqu’en juillet 2020.

Les tarifs réglementés sont appelés à disparaître le 1er juillet 2023, mais environ 3,1 millions de ménages français bénéficiaient encore de tels contrats à la fin du mois de juin, selon la CRE.