La rumeur sur Brigitte Macron qui agace vraiment l’Elysée.

La rumeur sur Brigitte Macron qui agace vraiment l’Elysée.

Cela semble passionner les Français. Quelle somme la Première dame perçoit-elle, la rumeur ? les dépenses de Brigitte Macron ont été passées au peigne fin.

C’est une information qui risque d’agacer vivement l’Elysée. La rumeur enfle : Brigitte Macron bénéficierait d’une augmentation de sa rémunération. Sauf que cela est faux…

Si les dépenses de Brigitte Macron ont été passées au peigne fin par la Cour des Comptes, cela n’empêche pas les plus folles rumeurs. Ainsi, en mai 2018, une image circulant sur les réseaux sociaux affirmait que Brigitte Macron touchait un salaire de 40 000 euros par mois. Et voilà que cette intox réapparait. Sauf que cette fois, cela va encore plus loin, puisque l’épouse d’Emmanuel Macron bénéficierait même d’une augmentation.

rumeurs

« Le Canard Enchaîné a révélé que l’Élysée avait pour projet de relever le statut de la première dame de 440 000 à 538 000€ par an… Une énorme hausse de 22% à partir de l’année prochaine ! Merci les Français de payer plus pour Brigitte ! », peut-on lire sur le compte Facebook Patriotes en colère dans un message partagé plus de 38 000 fois. Sauf que tout cela est faux. Le service chechnews de Libération a mené l’enquête.

Premier constat : en réalité cette information ne provient pas du Canard Enchaîné mais du site d’extrême droite La gauche m’a tuer. Celui-ci avait déjà publié de fausses informations – démenties – sur le compte de celle qui s’engage auprès des jeunes de quartiers en difficultés. Mais surtout le site de Libération se réfère au rapport de la Cour des Comptes. Celui-ci a estimé le coût annuel des dépenses rattachées à l’activité de Brigitte Macron à 278 750 €. Mais il ne s’agit pas là d’un salaire à proprement parlé.

erreurs

Et pour cause, cette ancienne enseignante ne bénéficie d’aucune rémunération pour ce rôle de Première dame, « ni de budget propre ou de frais de représentation », rappellent nos confrères. En revanche, « elle dispose d’un directeur de cabinet et d’un chef de cabinet, ainsi que de deux secrétaires, dont l’une est également affectée au secrétariat du conseiller porte-parole ». Ce sont ces personnes qui entrent en compte dans les dépenses annuelles de la femme du chef de l’Etat.

Brigitte Macron impulse un nouveau changement à l’Elysée

la suite ==>

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.