La réponse d’Emmanuel Macron à la colère des «gilets jaunes».

Réponse : Le président de la République et le gouvernement doivent annoncer lundi 26 et mardi 27 novembre des mesures concrètes.

L’exécutif devrait proposer la création d’un « Haut conseil pour le climat » alors que les « gilets jaunes » continuent d’exiger l’annulation des taxes sur les carburants.

C’est depuis Bruxelles, dimanche 25 novembre, qu’Emmanuel Macron a envoyé un signal montrant qu’il avait entendu la colère des « gilets jaunes ». « Il n’y a pas de projet de société et il n’y a pas de projet politique au niveau national et européen si nous n’apportons pas une réponse claire à nos classes moyennes et à nos classes laborieuses », a affirmé le président de la République, en marge d’un conseil européen entérinant le Brexit. « Ce qui veut dire une réponse économique, sociale, mais aussi culturelle et de sens », a-t-il ajouté.

macron

Ce premier message augure d’une série de réponses, mais pas sur la principale revendication des contestataires qui réclament « l’annulation » des taxes sur les carburants. Ni report, ni recul : l’exécutif ne reviendra pas sur la hausse de la fiscalité sur les carburants, prévue le 1er janvier. Les solutions viendront plutôt de la mise en œuvre de mesures économiques et sociales concrètes pour accompagner la transition écologique.

Un projet de loi d’orientation des mobilités, les réponses …

Le premier acte va se jouer lundi 26 novembre, en conseil des ministres, où le gouvernement va présenter un projet de loi d’orientation des mobilités, dont le principal objet est de lutter contre le manque de solutions alternatives à la voiture dans de nombreuses régions. Avec cette première gâchette, beaucoup de mesures concernent le quotidien : des moyens en hausse pour remettre en état les réseaux ferroviaire et routier, des plans pour des véhicules en libre-service, le covoiturage, le vélo et les bornes de recharge des véhicules électriques. Mais cela suffira-t-il à calmer les attentes des « gilets jaunes » qui expriment surtout la difficulté à boucler les fins de mois ?

enterrement

Le grand plan sur les mobilités en cinq points avec des réponses …

Le deuxième acte aura lieu mardi 27 novembre, devant les membres du Conseil national de la transition énergétique, auxquels Emmanuel Macron va dévoiler la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), c’est-à-dire la stratégie de la France en matière de politique énergétique.

La suite ==>

Soyez informé sans attendre des nouveaux articles !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.