Obsèques de Raymond Poulidor : le monde du vélo lui rend hommage.

Raymond Poulidor, ancien champion cycliste, mourrait à l’âge de 83 ans. Et la disparition de l’« éternel numéro deux » du Tour de France.

Obsèques de Raymond Poulidor : à voir les nombreux hommages publiés sur les réseaux sociaux, même si beaucoup s’y attendaient.

Quelques semaines avant, Raymond Poulidor était hospitalisé pour « grande fatigue ». Il se repose désormais à tout jamais.

Ce mardi 19 novembre, de nombreuses stars du cyclisme se sont réunies à Saint-Leonard-de-Noblat pour un ultime adieu à Raymond Poulidor, disparu à 83 ans. L’émotion était à son comble.

Six jours plus tard, les proches de Raymond Poulidor et les figures du cyclisme se sont réunis à Saint-Leonard-de-Noblat, commune de la Haute-Vienne où il résidait depuis plus de cinquante ans, pour un dernier adieu au coureur à la collégiale Saint-Léonard.

Obsèques de Raymond Poulidor

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, avait fait le déplacement. Tout comme Ronan Pensec, ancien maillot jaune du Tour, Bernard Thévenet, vainqueur de la Grande Boucle en 1975 et 1977 ainsi que Jean-Marie Leblanc et Christian Prudhomme, ancien directeur du Tour et son successeur.

Son petit-fils présent à la cérémonie

Du côté de ses proches, la fille de Raymond Poulidor, Corinne, est venue accompagnée de son fils, Mathieu van der Poel, grande relève du grand-père.

poupou

Il y a deux jours, il remportait d’ailleurs une manche de la Coupe du Monde de cyclo-cross, qu’il dispute en République Tchèque.

Une victoire que le jeune coureur de 24 ans a bien évidemment dédiée à son grand-père. Le plus beau cadeau d’adieu qu’il pouvait lui faire.

Raymond Poulidor : Jean-Luc Reichman, Michel Denisot, Bernard Hinault lui rendent un vibrant hommage

Les fans de cyclisme en deuil …

Alors que la disparition de l’ancien champion vient d’être annoncée, certaines personnalités ont tenu à lui rendre hommage.

Miche Denisot a ainsi salué la mémoire de la star du vélo sur son compte Twitter.

Raymond Poulidor

« Tristesse, Raymond Poulidor est parti. Après Jacques Anquetil », a-t-il déclaré sur le réseau social en faisant référence à un autre grand coureur cycliste français.

Bernard Hinault, lui, est sous le choc comme il l’a révélé à Télé-Loisirs. “On est triste. Je suis triste, a confié le quintuple champion du Tour de France.

C’est tout de même un personnage qui aura marqué l’histoire de notre sport cycliste. Je l’ai côtoyé de nombreuses années… dans la camaraderie et dans l’adversité bien sûr.

Mais bon, c’était la loi du sport”.

De son côté, Emmanuel Macron a également tenu à saluer la mémoire du défunt sportif.

“Raymond Poulidor n’est plus. Ses exploits, son panache, son courage resteront gravés dans les mémoires. ”Poupou”, à jamais maillot jaune dans le cœur des Français”, a déclaré le président.

Soyez informé sans attendre des nouveaux articles !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.