La question étrange : pourquoi les mois de juillet et d’août comptent-ils chacun 31 jours ?

calendrier juillet 2021

Juillet et août sont les deux seuls mois consécutifs de l’année qui comptent 31 jours. Cela n’a rien à voir avec nos phalanges, mais avec une rivalité entre empereurs.

Vous vous êtes peut-être demandé, en réservant vos vacances, pourquoi les mois de juillet et d’août comptent chacun 31 jours ? Cette année, ils tombent le samedi 31 juillet et le mardi 31 août 2021.

Au risque de vous décevoir, cela n’a absolument rien à voir avec le comptage des mois sur les os de nos phalanges (pour savoir si un mois a 30 ou 31 jours). Voici la réponse.

calendrier juillet 2021

Juillet et aout : Quand Jules César a adapté le calendrier

Avant le règne de l’empereur Jules César, le calendrier romain, en vigueur de la fondation de Rome à 45 avant J.-C., ne comptait que 10 mois correspondant aux phases de la lune, rapporte le journal Ouest-France.

Le calendrier s’étalait sur 304 jours de mars à décembre. Chaque mois portait le nom d’un dieu ou d’un chiffre. “Quintilis” est le cinquième mois, correspondant au mois de juillet. “Sextilis” est le 6e, le mois d’août. Janvier et février ont ensuite été ajoutés puisque leurs jours n’étaient pas comptés auparavant, et le calendrier est passé à 355 jours.

L’empereur Jules César, sur les conseils de l’astronome Sosigène d’Alexandrie, adapta ensuite le calendrier au cycle solaire, qui comptait précisément 365,25 jours.

Le calendrier passa à 365 jours et pour se conformer au cycle solaire, un jour tous les quatre ans (année bissextile) fut ajouté au mois de février. Les autres mois alternent entre 30 et 31 jours : 31 jours pour le mois de juillet, rebaptisé “Jules” en l’honneur de l’empereur César, et 30 jours pour le mois d’août.

signe astrologique juillet

Une rivalité entre deux empereurs

Sous le règne de l’empereur Auguste, de 27 av. J.-C. à 14 ap. J.-C., le mois de “Sextilis” a été rebaptisé “Auguste” pour satisfaire l’ego de l’empereur.

Problème : l’empereur Auguste ne supportait pas que son mois soit plus court que celui de Jules César. Le mois d’août a donc été rallongé d’un jour, et aujourd’hui il compte 31 jours, comme le mois de juillet.

Tout décaler

Pour ne pas avoir trois mois consécutifs de 31 jours, on a enlevé un jour à septembre et ajouté un jour à octobre et décembre.

Le calendrier grégorien que nous utilisons aujourd’hui n’a pas changé depuis lors, et c’est l’orgueil d’un empereur qui est responsable de cette anomalie : 31 jours pour juillet, 31 jours pour août.

Pourquoi juillet et août comptent-ils 31 jours, alors qu’il s’agit de mois consécutifs ?

Les mois consécutifs de juillet et d’août comptent tous deux 31 jours. Et cela n’a rien à voir avec le comptage des mois sur les os de nos phalanges. Mais d’où vient cette anomalie ? Voici comment.

Nous utilisons temporairement le calendrier grégorien, qui est un descendant du calendrier julien, qui lui-même est un descendant du calendrier romain. Ces transitions d’un calendrier à l’autre expliquent ce qui semble être une anomalie dans le calendrier actuel : deux mois consécutifs de 31 jours, juillet et août. Ceci est dû à l’orgueil d’un empereur sur un autre…

Le calendrier romain

Le calendrier romain ne comptait que 10 mois pour correspondre aux phases de la lune. De la fondation de Rome à 45 avant J.-C., le calendrier commençait en mars, alors appelé Martius en l’honneur du dieu romain du même nom. Puis venait le mois d’avril, Aprilus, c’est-à-dire le deuxième mois, et ainsi de suite jusqu’au mois de décembre, le dixième mois, qui conclut les phases lunaires.

Le calendrier julien

Jules César, sur les conseils de l’astronome Sosigène d’Alexandrie, adapte le calendrier au cycle solaire et établit une année civile de 365 jours. Un problème subsistait : l’année solaire dure 365,25 jours. Il fut donc décidé d’ajouter un jour tous les quatre ans au mois de février pour être le plus fidèle possible au cycle naturel. C’est ainsi qu’est née l’année bissextile.

En l’honneur de l’empereur Jules César, le mois de Quintilis fut rebaptisé Juilius, qui devint juillet.

Les mois alternent alors entre 30 et 31 jours : 31 jours pour Juilius (juillet) et 30 jours pour Sextilis (août).

Le calendrier grégorien

Puis vint le règne de l’empereur Auguste, qui satisfit son ego en modifiant le calendrier et en renommant un jour en son honneur. Ainsi Sextilis devint Auguste. Problème : le mois de l’empereur Auguste ne pouvait pas être plus court que celui de Jules César.

Le choix fut donc fait de modifier le nombre de jours des mois suivant celui d’Auguste afin de ne pas avoir trois mois consécutifs de 31 jours. Il y avait donc 30 jours en septembre et novembre, et 31 jours en octobre et décembre, comme dans le calendrier que nous utilisons aujourd’hui.

Le calendrier grégorien que nous utilisons aujourd’hui a conservé cette anomalie due à l’orgueil d’un empereur et les mois de juillet et août, bien que successifs, comptent tous deux 31 jours.