Brigitte Macron : ces proches de son mari qui ne la supportent plus.

Proches : Il est bien loin le temps où Brigitte Macron aidait son époux à remonter dans les sondages. Désormais, l’opposition la surnomme Marie-Antoinette.

l n’y a pas qu’au sein du mouvement des Gilets jaunes que Brigitte Macron a des ennemis. Dans l’entourage d’Emmanuel Macron aussi, certains souhaitent la voir disparaître. Quitte à espérer les choses les plus atroces…

Désormais, celle que l’opposition surnomme Marie-Antoinette semble presque aussi décriée que son Président de mari. Que ce soit les Gilets jaunes, qui inondent les rues depuis le 17 novembre dernier, ou bien l’entourage d’Emmanuel Macron, rien n’y fait : la première dame de 65 ans a de moins en moins la cote ! Résultat : Brigitte Macron a dû revoir ses habitudes. Finies les promenades incognito au bras de son jeune époux, l’ancienne professeure se terre désormais derrière les murs de l’Elysée. Sauf que là aussi, elle y a quelques ennemis…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Ce soir 💙🤩 #EmmanuelMacron #BrigitteMacron #Macron #Égypte #LeCaire

Une publication partagée par Emmanuel et Brigitte Macron (@emmanueletbrigittemacron) le

Brigitte Macron : certains proches d’Emmanuel Macron rêvent de sa mort

Ce n’est un secret pour personne : entre Brigitte Macron et Ismaël Emelien, le conseiller spécial d’Emmanuel Macron, les relations seraient tendues depuis quelques temps. La raison ? La première dame n’apprécierait pas qu’il « se présente auprès des journalistes comme l’égal de Macron ou comme s’il était sa tête pensante », affirme le journal Marianne. Sauf qu’apparemment, il est loin d’être le seul avec qui les relations ne sont pas cordiales. Dans son édition du mercredi 30 janvier, le journalLe Parisienrévèle en effet que plusieurs proches d’Emmanuel Macron, que le quotidien surnomme sa « jeune garde », voudraient voir son épouse « disparaître ».

« Ils rêvent qu’elle meure. Pour eux, ce veuf éploré, ce serait formidable. Ils sont amoureux de lui. La nuit, ils rêvent de la faire disparaître », confie un proche du couple présidentiel dans les colonnes du Parisien. Ce qu’ils reprochent à Brigitte Macron : d’être beaucoup trop impliquée dans les décisions du chef de l’Etat. Il faut dire que la maman de Tiphaine, qu’Emmanuel Macron a toujours considérée comme un « bon capteur de l’opinion », vient tout juste de souffler le nom d’Adrien Taquet au poste de secrétaire d’Etat chargé de la Protection de l’enfance. Une influence sur le Président, qui en fait peut-être trembler plus d’un au palais de l’Elysée…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🥰🥰 #EmmanuelMacron #BrigitteMacron #Macron #Égypte

Une publication partagée par Emmanuel et Brigitte Macron (@emmanueletbrigittemacron) le

Brigitte Macron moins sereine qu’elle veut le faire croire face aux Gilets jaunes

Pour Emmanuel Macron, rien n’est plus important que l’image. Soucieux de voir sa cote de popularité remonter dans les sondages, le chef de l’Etat de 41 ans calcule chacune de ses apparitions publiques. C’est dans cette logique que les Français avaient eu le droit à une séquence assez démentielle lorsque, peu après son investiture, le Président s’était lancé dans un concours d’égo assez gênant avec Donald Trump. Filmés par les caméras du monde entier, les deux chefs d’Etat avaient joué à qui lâchera la main de l’autre en dernier… Mais si l’époux de Brigitte Macron calcule le moindre de ses gestes en public, il n’est pas le seul à avoir compris le pouvoir d’une communication bien gérée.

proches

Brigitte Macron est-elle vraiment sereine face à la crise des Gilets jaunes ?

Pourtant très discrète sur la scène médiatique, Brigitte Macron est l’une des principales cibles des Gilets jaunes. Alors que certains la comparent à Marie-Antoinette, la dernière reine de France, d’autres sont allés jusqu’à la réclamer « nue sur un tas de palettes ». Une séquence qui avait indigné Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, qui n’avait pas hésité à saisir le CSA. Mais si la violence de certains propos en a choqué plus d’un, l’entourage de Brigitte Macron, lui, assure que la première dame de 65 ans reste très sereine face à la crise. « Elle est blindée, elle en a vu d’autres », tentaient de rassurer ses proches dans les colonnes du Point, le 17 janvier dernier.