Laurence Boccolini se lâche et s’attaque au Président Macron.

Le Président Macron dans la tourmente totale, cela vient de tous les horizons et surtout quand Laurence Boccolini s’y met, c’est chaud.

Les Gilets jaunes ne laissent personne indifférent. Pas même les stars, qui hésitent de moins en moins à prendre parti. C’est le cas notamment de Laurence Boccolini qui a, au passage, dévoilé le fond de sa pensée concernant Emmanuel Macron.

maladie grave

Si elles ont longtemps gardé le silence, de nombreuses stars ont fini par prendre position concernant le mouvement des Gilets jaunes. A l’instar de Bigflo & Oli, Arnaud Ducret ou encore Brigitte Bardot, Franck Dubosc avait révélé le 28 novembre dernier vouloir œuvrer en faveur des plus démunis. Manque de chance, l’humoriste de 52 ans avait été filmé quelques jours plus tard en très mauvaise posture…

Laurence Boccolini ! Interpellé par un passant qui lui demandait s’il serait prêt à parrainer une émission télévisée en faveur des Gilets jaunes, la star de Camping avait eu un tout autre discours : « Sûrement pas non. Les Gilets jaunes, c’est du passé Monsieur. Vous êtes trop haineux, trop hargneux. À dégager. »Une prise de position casse-cou, qui n’a pas dissuadé une autre grande personnalité française de s’exprimer à son tour.

Laurence Boccolini hospitalisée

Elle l’a prouvé à plusieurs reprises : Laurence Boccolini est une femme engagée. Souvenez-vous le 25 octobre dernier, l’inimitable animatrice du Maillon Faible avait rédigé un véritable réquisitoire à l’encontre des députés de l’Assemblée Nationale. Au lendemain du rejet d’un amendement qui aurait permis de renforcer le financement pour la recherche contre les cancers pédiatriques, la maman de Willow s’était littéralement insurgée sur les réseaux sociaux.

« J’ai honte de cette décision. Cela me révolte. Je lis et relis cette décision et je ne peux pas croire à cette aberration », avait-elle notamment fustigé. Peu étonnant donc que lors d’une conférence organisée par TF1 pour présenter le jeu télévisé Big Bounce Battle, Laurence Boccolini n’ait pas hésité à se ranger du côté des Gilets jaunes.

Laurence Boccolini très malade

Laurence Boccolini s’engage en faveur des Gilets jaunes et tacle Emmanuel Macron

Si Laurence Boccolini comprend si bien la colère des détracteurs d’Emmanuel Macron, c’est parce qu’elle est elle-même issue d’un milieu modeste. « Je viens d’une famille où mon père travaillait dix heures par jour. Il a cotisé toute sa vie et à la fin de sa vie il n’avait que 300 euros de retraite par trimestre… », a-t-elle déploré, selon des propos rapportés par nos confrères de Télé-Loisirs. Ce qui n’empêche pas l’animatrice d’Europe 1 d’avertir sur les violences survenues dans l’Hexagone, et qu’elle condamne fermement : « Je ne comprends pas qu’on s’en prenne à des vitrines, à des citoyens qui ont des commerces. Dans mon quartier, des gens ont tout perdu à cause des casseurs. Ils sont en colère aussi. »

colère

En ce qui concerne l’attitude adoptée par le Président de la République Emmanuel Macron, Laurence Boccolini regrette qu’il ait « méprisé » le discours des Gilets jaunes. Le mari de Brigitte, qui ne serait « pas dans la vraie vie » selon l’animatrice de 55 ans, aurait dû comprendre davantage la colère de ses citoyens.

« La vraie vie, c’est le pouvoir d’achat. Quand on est retraité, on veut bien finir sa vie. Mes parents travaillaient beaucoup, ne gagnaient pas beaucoup mais ils avaient de l’espoir pour nous. On a pu faire des études… Aujourd’hui, on perd l’espoir… » Un triste bilan que ne contrediront sûrement pas les quelques 136 000 manifestantsqui ont défilé dans les rues de Paris, ce samedi 8 décembre.