Emmanuel Macron : une plaisanterie osée sur les “gilets jaunes” qui ne l’aurait pas fait rire.

Plaisanterie : En période de crise sociale, Emmanuel Macron est particulièrement tendu. Alors que les “Gilets jaunes” manifestent dans les rues.

Suite à l’incident raciste dont il a été victime sur scène, Donel Jack’sman a reçu de nombreux soutiens de la part de plusieurs personnalités politiques et notamment celui d’Emmanuel Macron… qui aurait lui-même ri jaune à une blague de l’humoriste.

France

Le président de la République et son épouse Brigitte Macron ont choisi de faire profil bas, limitant au maximum leurs déplacements privés et brouillant les pistes sur leur lieu de vacances pour les fêtes de fin d’année. S’il se risque de temps à autre à un trait d’humour malgré la rigueur que lui impose ses fonctions présidentielles, Emmanuel Macron a rapidement compris qu’il valait mieux éviter de rire lorsqu’il s’agissait des Gilets jaunes, lui qui avait pourtant osé une petite blague en lien avec la crise à une journaliste pendant lors d’un déplacement officiel.

Alors qu’elles recevaient Donel Jack’sman le 9 janvier pour évoquer l’incident raciste dont il a été victime le 23 décembre dernier sur la scène du Théâtre de la Cité à Nice, les équipes de C à vous ont diffusé un extrait du spectacle de l’humoriste, dans lequel celui-ci revient sur la vague de soutiens qu’il a reçu après s’être fait traité de « sale noir » par un homme du public. Sur les images, Donel Jack’sman raconte avoir été soutenu par de nombreuses personnalités politiques et notamment le président de la République. “J’ai même reçu le soutien du Président Emmanuel Macron, incroyable. Il est cool en vrai, il a beaucoup d’humour. A un moment je lui ai dit ‘Monsieur le Président, qu’est-ce qui est jaune et qui attend ?’ Il a pas ri à celle-la, il a pas rigolé”. Il fallait oser !

plaisanterie

Stéphane Bern (Secrets d’histoire) : sa très cocasse première rencontre avec Emmanuel Macron

Stéphane Bern connaît très bien Emmanuel et Brigitte Macron et apprécie particulièrement la Première dame. Mais la première rencontre entre l’animateur et le président de la République aurait pu très mal se terminer.

Stéphane Bern revient ce mardi 8 janvier avec un nouveau numéro de Secrets d’histoire consacré à Madame du Barry, la favorite du roi Louis XV. Cette émission historique qu’il présente depuis 2007 est sans doute à l’origine de sa proximité avec le couple présidentiel. Et pour cause, Brigitte Macron est une grande fan de l’émission. Mais cette passion commune pour l’histoire aurait bien pu ne jamais les rapprocher. En effet, la première rencontre entre Emmanuel Macron et Stéphane Bern s’est faite par hasard et elle aurait très bien pu mal se terminer.

Stéphane Bern

Dans un portrait que la magazine Vanity Faircon sacrait, en juillet dernier, à l’animateur féru de belles pierres, celui-ci est revenu sur sa rencontre des plus cocasses avec celui qui allait bientôt devenir président de la République. En effet, en 2015, alors que Stéphane Bern rentrait d’un déjeuner avec un sénateur, il a manqué d’écraser, dans la cour du palais du Luxembourg, Emmanuel Macron qui était alors ministre de l’Economie sous François Hollande. « Je me suis excusé, » avait ainsi confié Stéphane Bern au magazine. Mais loin d’être rancunier, Emmanuel Macron l’a plutôt invité à dîner. « Macron m’a dit : ‘Ma femme est fan de vos émissions ! Voyons-nous, dînons donc un soir, donnez-moi votre numéro,’ » s’est également souvenu l’animateur.

Lors de ce dîner, quelques semaines plus tard à Bercy, Brigitte Macron lui confirmera elle-même qu’elle est bel et bien une inconditionnelle de Secrets d’histoire. « Entre nous, ce fut le coup de coeur. Brigitte est incroyable, elle est glam, elle est solaire, généreuse, »a ainsi confié Stéphane Bern à Vanity Fair. La complicité entre la Première dame et ce défenseur du patrimoine est indéniable, au point, d’ailleurs, qu’un journal anglais a confondu Stéphane Bern avec Emmanuel Macron sur des photos où ces deux-là paraissaient très proches.

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.