Philippe Etchebest face à la justice, le chef au plus mal.

Les temps sont durs pour Philippe Etchebest ! Philippe Etchebest face à la justice, le chef dans l’embarras le plus complet, à découvrir.

Ce 25 novembre, le chef étoilé Philippe Etchebest a réagi avec émotion à l’annonce faite par Laurence Ferrari au sujet de la reconduite de la quarantaine. Déçu, l’animateur de “Cauchemar en cuisine” a confié qu’il s’attendait à ce genre de décision. “On ne va pas se mentir, on savait qu’on ne rouvrirait pas pendant les vacances. Nous n’allons pas nous mentir, nous savions que nous ne rouvririons pas pendant les vacances”, a-t-il déploré amèrement.

Malheureusement, le problème continue pour le patron Philippe Etchebest. Alors qu’il travaille à l’ouverture de son nouveau restaurant sur la place du marché des Chartrons à Bordeaux, l’ancien joueur de rugby est confronté à une nouvelle déception. Un voisin, qui n’est manifestement pas très heureux de l’ouverture prochaine, a porté l’affaire devant les tribunaux pour faire cesser les travaux.

Philippe Etchebest

Et selon les informations recueillies par Sud-Ouest, son permis de construire a été suspendu. “Par ordonnance du 27 novembre, le tribunal administratif de Bordeaux a suspendu le deuxième permis de construire accordé à la SCI Chartrons pour la réhabilitation de l’immeuble du 11, rue Rode. Un bâtiment qui est censé abriter, à moyen terme, le nouvel établissement du chef de Bordeaux”, dit-il. Il faudra maintenant attendre Philippe Etchebest 2021 pour voir comment les tribunaux classeront l’affaire. Quand ce n’est pas le cas.

Philippe Etchebest : en dehors de ça, il présente une hôtesse !

Disons simplement que Philippe Etchebest est assez tendu en ce moment. Et on peut facilement comprendre pourquoi, étant donné la situation entourant la crise sanitaire de Covid-19. Ce mercredi 25 novembre, sur le plateau de Laurence Ferrari dans l’édition du matin de CNews, le chef étoilé a réagi aux dernières annonces du gouvernement concernant la prolongation du verrouillage.

Et à son grand regret, ainsi qu’à celui de milliers de restaurateurs, le Président de la République a déclaré que les restaurants resteraient fermés jusqu’au 20 janvier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Etchebest (@chef.etchebest)

Un peu déçu, l’animateur de “Cauchemar en cuisine” Philippe Etchebest a avoué qu’il attendait ce genre de décision. “Nous n’allons pas nous mentir, nous savions que nous ne rouvririons pas pendant les vacances”, a-t-il déclaré. Cependant, le chef s’est une nouvelle fois élevé contre l’injustice de la situation : “Il y a des raisons d’être en colère, tout le monde ne s’en remettra pas”, a-t-il déploré, ajoutant que les grappes n’étaient pas dans les restaurants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Etchebest (@chef.etchebest)

Bien que la discussion ait été calme, le discours est devenu très tendu lorsque Laurence Ferrari l’a interrogé sur sa façon de “se réinventer”. Un mot que Philippe Etchebest n’a manifestement pas aimé et qui est ensuite monté dans les tours. “Je déteste ce mot ! Je déteste ce mot “réinventer”. On ne se réinvente pas, on s’adapte. Nous sommes résistants, nous essayons de trouver des solutions.

Philippe Etchebest chef

Nous sommes dans la restauration, qui est censée être conviviale, un métier de passion. Nous créons un lien social, nous cuisinons. Se réinventer, qu’est-ce que cela signifie ? Non, nous nous adaptons, mais nous devons encore trouver rapidement des solutions et rouvrir rapidement”, a conclu Philippe Etchebest. Laurence Ferrari sera probablement plus attentif à son vocabulaire la prochaine fois !