La nouvelle chanson de David Hallyday qui pulvérise Laeticia Hallyday.

Dans le nouvel extrait de son prochain album J’ai quelque chose à vous dire, à paraître le 7 décembre, David Hallyday s’adresse à sa belle-mère.

Le fils aîné du rockeur lui reproche de ne pas lui avoir laissé la possibilité de dire adieu à son paternel avant qu’il ne ferme les yeux à jamais.

Une chanson qui en dit long. Alors que la bataille judiciaire continue de faire rage, le prochain album de David Hallyday devrait mettre le feu aux poudres. Et pour cause, dans le second extrait de son nouvel opus J’ai quelque chose à vous dire, à paraître le 7 décembre prochain soit au lendemain du premier anniversaire de la mort de l’interprète de Je te promets, le fils aîné du rockeur s’en prend directement à Laeticia Hallyday.

conflit

Comme le soulignent Le Figaro et le JDD, les paroles de la chanson Éternel semblent s’adresser directement à la seule bénéficiaire de l’héritage : « J’ai vu dans tes larmes / Couler la blancheur / Mais noir sous le voile / Je cherche encore ton cœur », chante David Hallyday, amer.

Ecrite par Arno Santamaria, cette chanson est aussi la première composée par David Hallyday après le décès de son père. A travers ce texte, le demi-frère de Laura Smet y évoque la douleur de ne pas avoir pu dire adieu à Johnny Hallyday avant qu’il ne ferme les yeux à jamais : « Tu peux m’empêcher/ De poser ma main/ Sur son corps blessé/ J’ai tout le temps de savoir enfin / Qu’on peut tout casser/ Ou tout effacer /Pour tuer ceux qui s’aiment /Faudrait déchirer le ciel/ L’amour est éternel/ L’amour est éternel ».

petites-filles

Un cri du cœur pour celui qui a été déshérité par son propre père. Après ses révélations au cours de son interview pour Sept à Huit (TF1) il y a quelques jours, David Hallyday n’a pas dit son dernier mot. Au contraire, il a encore tellement de choses à dire…

Laura Smet mariée et prête à devenir mère : ce « désir de transmission » qui la taraude

la suite ==>

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.