Un rappeur français craque et se “clashe” avec Nadine Morano.

Nadine Morano : le comportement d’un rappeur célèbre a provoqué de nombreuses réactions “”J’ai le seum, j’ai envie de pleurer.” dit-il.

C’est au tour du rappeur Lacrim de pousser un violent coup de gueule sur les réseaux sociaux après l’éclatement de cette polémique !

Il y a un peu plus d’une semaine, le président du groupe RN (Rassemblement national) au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, prenait violemment à partie une mère voilée, qui accompagnait bénévolement la classe de son fils pour assister à l’assemblée du Conseil Régional de la région.

La France

“J’ai le seum, j’ai envie de pleurer. J’ai le seum parce que c’est une bande de fils de p*te. Tu vois on est dans un pays de fils de p*te. Quand vous allez en Hollande, quand vous allez en Belgique, quand vous allez en Suisse, quand vous allez en Allemagne, quand vous allez en Espagne, c’est pas pareil. Quand il y a des gays dans la rue ou quand il y a des femmes qui veulent sortir que en string dans la rue on leur dit rien. C’est la liberté de soi. Le petit il pleure devant sa mère… La dame d’extrême-droite qui dit ‘Un jour les Russes vont venir, vous êtes une femme soumise, on va vous dégager’. Bande de fils de p*te que vous êtes”, a-t-il dit sur Snapchat.

Lacrim

Face à cette sortie, Nadine Morano est intervenue en interpellant le Ministre de l’Intérieur : “Monsieur le Ministre de l’Intérieur laisserez-vous les Français se faire traiter de fils de p*tes sans réagir ? Je n’ose imaginer s’il avait prononcer en Algérie ces mots à l’égard des Algériens il croupirait au fond d’un cachot !”

Des propos qui ont amusé l’interprète de A.W.A. “‘Allez mettez moi ce cancrelat au cachot’ hummm Nadine j’aime quand tu T’énerve.. encore stp “.

Nadine Morano se dit “favorable” à l’interdiction du port du voile dans l’espace public

La députée européenne était l’invitée de BFMTV et RMC ce jeudi matin.

J'ai le seum

Invitée ce jeudi matin sur le plateau de Bourdin Direct, sur BFMTV et RMC, la députée européenne et ancienne ministre Nadine Morano s’est dite “favorable” à l’interdiction du port du voile dans l’espace public, quelques jours après le début d’une polémique autour de la présence d’une femme voilée au sein d’un hémicycle.

Le 11 octobre, une mère de famille voilée accompagnant son fils lors d’une sortie scolaire avait été prise à partie par l’élu RN Julien Odoul au sein du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Largement commenté, l’épisode a mis en lumière des divisions au sein du gouvernement sur la question du port du voile. Cette mère de famille a depuis décidé de porter plainte.

rappeur français

“Pas notre mode de vie”

“Ça me gêne quand vous voyez des femmes intégralement en noir, avec le visage découvert, mais tout en noir, avec des gants”, a justifié Nadine Morano, qui a estimé que Julien Odoul “a eu raison de soulever ce débat”. “J’en vois à Nancy, dans ma ville, dans le quartier où j’ai grandi. J’y suis allée vendredi dernier, je n’ai vu en majorité que des femmes voilées à la sortie de l’école où j’étais. Je suis désolée, ça n’est pas notre mode de vie”, a-t-elle martelé.

Interrogée sur ses peurs vis-à-vis de l’islam, Lacrim à répondu: “L’islam est une religion, je n’ai pas à choisir ce qui me fait peur ou pas. Ce qui me fait peur dans cette religion, c’est l’interprétation faite par beaucoup de musulmans aujourd’hui. Il y a un problème dans la pratique de cette religion. C’est la pratique d’un islam radical par certains”.

Soyez informé sans attendre des nouveaux articles !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.