Mike Brant : les révélations “CH0C” sur qu’il s’est passé réellement.

Mike Brant : l’histoire de sa courte vie passionne toujours ses fans. Le compositeur israélien a mis fin à ses jours le 25 avril 1975.

En avril 2018, à l’occasion de la 43ème date anniversaire depuis la disparition Mike Brant, Télé-Star revenait sur l’histoire de la vie de cet artiste hors normes.


LES ORIGINES DE MIKE BRANT

Mike Brant de son vrai nom Moshé Brand est né le 2 février 1947 dans un camp de réfugiés, sur l’île de Chypre. Ses parents étaient des Juifs polonais.


Sa mère Bronia est une rescapée d’Auschwitz, et son père Fishel est un ancien résistant. Enfant, Mike Brant avait déclaré à ses parents :

“Plus tard, je serai vedette… ou clochard !”

SES DÉBUTS SUR SCÈNE

En Israël, il chante ses premières gammes à la chorale de l’école. A l’âge de 22 ans, poussé par Sylvie Vartan et Carlos, il arrive à Paris et chante les répertoires d’Elvis Presley et Frank Sinatra dans les grands hôtels.


Famille Mike Brant

Mike Brant : Son premier titre “Laisse-moi t’aimer” écrit par Jean Renard, est une bombe qui secoue la France. Mais avant ce succès il a passé deux mois à travailler en studio, réécrivant phonétiquement les paroles en hébreu car il ne parlait pas le français.

SA POPULARITÉ GRANDISSANTE

En 1972, il chante “Qui saura”, reprise d’une chanson italienne “Che sarà” qui devient rapidement numéro un des hit-parades francophones, et dépasse la grande vedette de l’époque Claude François en popularité.

La suite =====>