Mika le chanteur, son père pris en otage et les huissiers à sa porte.

Mika le chanteur, son père pris en otage et les huissiers à sa porte.

On ne l’a plus appelé ‘papa’ mais ‘Mike’, je ne sais pas pourquoi”, poursuit le chanteur, ajoutant : “Après le traumatisme qu’il avait vécu, il a eu du mal, il a été licencié.”

Mika et les siens ont alors “tout perdu” et le petit garçon qu’il était a appris à “gérer les huissiers” : “quand ils sonnent, dire qu’il n’y a pas d’adultes à la maison, qu’on ne peut pas ouvrir parce qu’on ne les connaît pas.” Une astuce qui n’a duré qu’un temps.

otage

“A la quatrième visite, je les ai vus tout prendre chez nous, moi assis sur le canapé rouge”, se souvient le chanteur, encore scandalisé. “Je ne pardonnerai jamais à un système qui permet ça. Cette invasion dans ce qui est sacré, la maison. Cette punition injustifiée…”

La famille de Mika a finalement quitté l’appartement et même Paris. “Un soir, on s’est entassés dans la Toyota Previa et on est partis à Londres”, se souvient-il, racontant comment, grâce à la “détermination” de sa mère, ils avaient pu prendre un nouveau départ dans la capitale britannique.

suite de l'article

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.