Marc Lavoine fait part de son admiration pour Brigitte Macron.

Marc Lavoine fait part de son admiration pour Brigitte Macron.

Marc Lavoine : le chanteur aux yeux revolver est tombé sous le charme de la première dame, madame Brigitte Macron … à découvrir.

Chanteur engagé, Marc Lavoine a eu l’occasion de rencontrer Brigitte Macron par l’intermédiaire d’un ami commun.

Brigitte Macron n’en finit pas de faire tourner les têtes. Après avoir charmé Alain Delon, c’est au tour de Marc Lavoine de lui témoigner “beaucoup de respect et d’admiration”. Invité de l’Interview sans filtre de Télé-Loisirs, le chanteur est revenu sur son engagement associatif qui l’a conduit à rencontrer la Première Dame.

sereine

Car si Marc Lavoine n’a pas souhaité devenir coach dans The Voice, c’est peut-être pour se consacrer davantage à son projet de cartables connectés. Une idée qui lui est venue après une rencontre bouleversante, comme il le rappelle : « Il y a quelques années, j’étais dans un hôpital et une petite fille qui était en chimio m’a accueilli dans sa chambre et je lui ai demandé ce qui lui manquait le plus. Et elle m’a dit “mes amis, ma classe et ma maîtresse”.

brigitte macron

En sortant de là j’étais un peu perturbé et je me suis dit c’est bizarre qu’on puisse relier la Lune et la Terre par caméra, qu’on puisse diffuser des matchs de foot dans le monde entier, même faire un geste opératoire d’un bout à l’autre de la planète par image et qu’on ne puisse pas relier un enfant à sa classe. Car un enfant qui loupe l’école pour une maladie grave ne reviendra jamais dans le système scolaire, ne rattrapera pas cette année-là et donc il va être décroché. »

Marc Lavoine

C’est donc pour lutter contre le décrochage scolaire que l’interprète de Toi mon amour a créé le cartable connecté. Équipé d’une tablette et de caméras, l’invention du chanteur permet ainsi aux enfants malades d’assister et de participer aux cours depuis leur lit d’hôpital. Et Marc Lavoine ne s’est pas embarrassé du protocole pour joindre la femme d’Emmanuel Macron, comme il l’explique : “Un ami [Bernard Montiel, ndlr] m’a donné son contact et je me suis permis de l’appeler. Madame, avec le ministre de l’Éducation nous ont accueilli, écouté et ils nous soutiennent et développent le projet avec nous.” Tout simplement.

La suite avec Marc Lavoine ========>

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.