Laurence Boccolini hospitalisée, sa maladie est de retour avec des complications sérieuses.

Maladie : Laurence Boccolini a annoncé sur Twitter qu’elle a été hospitalisée à cause d’une aggravation de sa polyarthrite rhumatoïde.

Laurence Boccolini, qui est bien connue pour son utilisation des réseaux sociaux pour pousser des coups de gueule, l’a encore fait car elle sait que ça peut être utile.

Aujourd’hui c’est Groupama qui fait les frais du coup de gueule de l’animatrice sur le réseau social après que la mère de Willow se soit mise en colère a cause d’un vote des députés de la majorité et après avoir récemment interpellé le Président de la République Emmanuel Macron.

La raison est que Laurence Boccolini, qui souffre de polyarthrite rhumatoïde, se voit obligée de descendre “5 étages, 4 fois par jour + 2 pour le parking”, a cause de l’ascenseur de son immeuble qui est tombé en panne depuis bientôt une semaine.

Laurence Boccolini hospitalisée

“6eme jour sans ascenseur… 5 étages,4 fois par jour + 2 pour le parking = direction hosto’ infiltration dos et genou… comme je le redoutais, fesses en béton façon KK mais (ma) polyarthrite s’en fout grave. Merci Groupama. Cerise au lieu de draguer Guillaume de Carglass : BOUGE”, a expliqué la journaliste en évoquant sa polyarthrite s’est aggravée suite à ses exercices répétitifs, ce qui l’a obligée à se rendre à l’hôpital.

Laurence Boccolini

En mars 2018, Laurence Boccolini avait révélé souffrir d’une polyarthrite rhumatoïde, une maladie auto-immune à l’origine de nombreuses de ses souffrances.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

et voilaaaaa avec Patrick

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco) le

A l’occasion de son grand retour sur Europe 1, le lundi 27 août à 16 heures, Laurence Boccolini s’était livrée sur sa maladie dans une grande interview à Télé-Loisirs, avec beaucoup de pudeur.

“Avant, je cachais mes mains, ce que je ne fais plus. La polyarthrite rhumatoïde peut être très violente, notamment lors des périodes de crise. Elle touche toutes les articulations, et pas seulement les mains. Mais cela ne m’a jamais empêchée d’enregistrer cinq Money Drop par jour pendant plus de sept ans”, expliquait la quincagenaire pour décrire cette maladie auto-immune qui lui déforme les articulations et qui la fait beaucoup souffrir.

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.