L’habitude d’Emmanuel Macron qui coûte très cher à l’Elysée.

Elysée : Il y a un peu plus de 3 ans, Macron devenait président de la France. A plus de la moitié de son mandat, le bilan est mitigé.

Quelques personnes en font l’éloge à l’Elysée, les autres n’ont pas d’opinion, les autres s’y opposent.

Sylvain Fort, la plume de l’ancien président, ne fait pas partie de cette dernière catégorie.

Le précédent auteur des discours d’Emmanuel Macron revient sur la façon de travailler du mari de Brigitte Macron.

allocution macron

Dés son arrivée au pouvoir en mai 2017, Emmanuel Macron impose son style.

En grand travailleur, le président de la République ne comptabilise pas ses heures, pas plus que celles de ses employés.

Et tout ceci a des conséquences financières.

brigitte macron

Et comme la Première Dame l’avait déjà souligné, l’intensité est à l’ordre du jour : Je rencontrais parfois Emmanuel Macron à 23h30, à minuit, à une heure du matin, expliquait-elle sur Europe 1 le dimanche 19 juillet.

Travailler avec Emmanuel Macron, surtout à proximité, c’est apprendre à s’adapter à son rythme biologique, même si on n’a pas le même”.

discours de macron

Le château de Versailles en deux parties. Quelle que soit l’heure à laquelle les lumières se sont éteintes, la rentrée au front s’est faite à l’aube :

C’est un rythme biologique qui le mène essentiellement à travailler jusqu’à 1h30, 2h du matin, puis au col vers 6h30-7h du matin, précise Sylvain Fort.

discours macron

Il existe donc entre les deux un temps de latence que l’on peut appeler une forme de sommeil.

Cela a été comme ça du premier jour où j’ai travaillé avec lui jusqu’au dernier jour.

Ce n’est pas cyclique, mais permanent.

emmanuel macron

Ce rythme intense du temps du président, comme de ses employés, a bien sûr des conséquences financières sur le portefeuille du Palais de l’Elysée :

La consommation d’électricité du Palais de l’Elysée, notamment, a beaucoup augmenté durant cette période, parce que les bureaux sont restés allumés.

macron discours

Les personnes restaient au travail, les ordinateurs fonctionnaient, nous étions donc sur quelque chose qui sortait un peu de l’ordinaire, explique-t-il.

Mais le montant de la facture n’a pas été divulgué.

Emmanuel Macron : disposé à tout pour accueillir Roselyne Bachelot à l’Elysée.

Voilà encore Roselyne Bachelot ! Personnage truculent de la scène audiovisuelle française depuis son départ du gouvernement Fillon en 2012, elle revient aujourd’hui sur le devant de la scène en tant que ministre de la Culture.

Il semblerait que les négociations pour le retour de Roselyne Bachelot ont été longues et particulièrement subtiles.

Jusqu’au bout, le nouveau Premier ministre Jean Castex et le Président de la République ont gardé le suspense.

Et que beaucoup de Français n’ont pas été surpris de constater la nomination de deux personnalités particulièrement intelligentes à certains postes clés de ce nouveau gouvernement, plus que jamais technocratique.

macron

Tout d’abord, l’avocat pénalise Eric Dupond-Moretti, dont la grosse verve a le don d’irriter jusqu’aux plus hauts moments de la magistrature, ensuite la revenante Roselyne Bachelot, davantage habituée aux diatribes télévisées plutôt qu’à l’étude approfondie de l’épineux dossier des intermittents du spectacle.

Mais, bon, c’est comme ça. Cette nomination de Bachelot a déclenché les langues des femmes ambitieuses les plus frustrées, telles que l’ancienne ministre Ségolène Royal, ou encore de nombreux internautes.

Habituée aux bonnes paroles de l’émission Les Grosses Têtes, la nouvelle ancienne ministre va bientôt devoir reprendre le pouls d’un corps politique en pleine décadence.

brigitte macron jeune

L’homme de dialogue

Comme elle le mentionne dans les 20 heures de TF1 aux côtés d’Anne Claire Coudray, Roselyne Bachelot paraît comprendre que le nouveau Premier ministre ait été séduit par sa personnalité.

Il est un homme de culture, nous sommes unis par la musique et la culture, a déclaré l’ancienne présentatrice de C8.

discours macron ce soir

Anne-Claire Coudray a alors posé la question que tout le monde se pose : pourquoi Emmanuel Macron a t-il nommé Jean Castex comme Premier ministre ?

Je crois que le président a vu qu’il y avait un fossé entre lui et les Français. Il lui fallait un homme de dialogue, capable de le réconcilier avec des partenaires de toutes sortes, répondit-elle.

emmanuel macron brigitte macron

Selon les informations de Paris Match, cependant, ce n’est pas cet homme de dialogue qui aurait convaincu Roselyne Bachelot de reprendre les rênes du ministère de la Culture.

Ce serait plutôt le Président de la République qui a fait preuve de tout son charme lors de l’entretien d’une heure. Le lendemain du premier appel téléphonique de Jean Castex.

C’est donc un Emmanuel Macron convaincu par son nouveau collaborateur qui prend la décision après une discussion à bâtons rompus.