Le nouveau combat du père de Grégory Lemarchal dévoilé.

Les téléspectateurs ont pu revivre avec émotion la vie de Grégory Lemarchal grâce au téléfilm Pourquoi je vis, diffusé sur TF1.

Suite au succès de Pourquoi je vis, le téléfilm diffusé en hommage à Grégory Lemarchal, son père Pierre lui confie ses futurs projets contre la mucoviscidose.

Et le père du chanteur a une nouvelle bataille devant lui.

Les internautes avaient salué la justesse de la prestation de Mickaël Lumière, même si certains avaient tenu à relever quelques incohérences au montage.

Pas assez pour déranger le père de Grégory Lemarchal, qui avait confié son émotion au Parisien sur le succès de Pourquoi je vis. Force est de constater qu’avec 7,3 millions de téléspectateurs, le succès dépasse les attentes du père du chanteur décédé.

J’espérais atteindre six millions de téléspectateurs. Ce succès nous ôte tous les regrets possibles, car cela n’a pas été facile pour nous. Ce téléfilm ne portait pas seulement sur la vie de Gregory.

biopic grégory lemarchal

A travers Grégory Lemarchal, il voulait faire comprendre aux gens que ce n’est pas facile d’être confronté à la mucoviscidose, explique Pierre Lemarchal.

” Cela n’est pas possible “.

Et le combat des parents du lauréat de la Star Academy 4 ne s’arrête pas là.

Ils souhaitent, comme l’explique Pierre Lemarchal, surfer sur l’impact du téléfilm pour travailler sur la Maison Grégory, qui ouvrira en 2021, afin d’accueillir les malades, de remobiliser les troupes et de compter les volontaires, précise-t-il au Parisien.

grégory lemarchal de temps en temps

Le père de Grégory Lemarchal précise avoir contacté le ministère de la Santé pour un gros souci.

Un décret publié fin août retire les patients atteints de mucoviscidose des personnes vulnérables pouvant bénéficier d’un chômage partiel dans le cadre du coronavirus.

Cela n’est pas possible, insiste Pierre Lemarchal. On a écrit au ministère de la Santé pour savoir pourquoi, pour pouvoir répondre aux familles, précise-t-il. Le combat n’est pas terminé.

grégory lemarchal écris l histoire

Pourquoi je vis : la scène difficile à suivre pour Lucie Bernardoni

La suite ========>