Cercueil de Johnny Hallyday : la révélation qui va vous “choquer”.

Johnny Hallyday : Si le principal intéressé y livre notamment sa version des événements du 1er mai 2018, il revient également sur son cercueil.

Johnny Hallyday (un monument de la chanson française) ! C’est ce jeudi 7 novembre que parait, aux éditions Plon, “Ce qu’ils ne veulent pas que je dise“, le livre confessions d’Alexandre Benalla, ancien chargée de mission de l’Elysée.

Dans son livre, Alexandre Benalla raconte comment le manager de Johnny a tenté à plusieurs reprises d’obtenir le remboursement de la facture liée au cercueil de Johnny.

Il revient également sur la mort de Johnny Hallyday et sur ce que l’entourage du rocker a tenté de se faire payer pour l’occasion.

C’est le magazine Le Point qui a obtenu en exclusivité le passage concernant cette affaire et en dévoile d’importants extraits.

Cercueil de Johnny Hallyday

“Nous convenons avec le manager de Johnny qu’il s’occupe de la partie artistique et technique de la cérémonie. Nous, à l’Élysée, du reste.

Très vite, Laeticia Hallyday émet le souhait d’organiser la cérémonie à l’église de la Madeleine, mais elle ne connaît pas le nom d’un prêtre susceptible d’officier.

Johnny Hallyday (idole des jeunes) : L’archevêché propose Mgr Benoist de Sinety, le vicaire général de l’archidiocèse de Paris, que je me charge d’aller récupérer à Notre-Dame et de ramener d’urgence à Marnes-la-Coquette.

révélation

La machine de l’Élysée s’est mise en branle pour régler le moindre détail”, commence par raconter Alexandre Benalla dans son fameux bouquin qui fait déjà le buzz.

Puis vient le moment où il est le plus surpris. Sur son bureau, il découvre une pochette cartonnée dans laquelle Sébastien Farran a glissé toutes les factures représentant “plusieurs centaines de milliers d’euros dont l’entourage de Johnny demande le remboursement.”

“Parmi les justificatifs de dépenses se trouvent pêle-mêle les factures des fleuristes, qui n’ont pas lésiné sur la commande, des notes d’hôtel pour le logement de tous les invités, ainsi que leurs notes de taxi, les frais de location de la sonorisation…

Johnny Hallyday

Cerise sur cet étrange gâteau, la facture du cercueil de Johnny Hallyday est agrafée à la liasse”, affirme Benalla dans la foulée.

Si l’ancien proche d’Emmanuel Macron saisit son téléphone pour appeler directement le manager et lui faire comprendre que l’Elysée ne payera pas pour tout cela, ce dernier insiste à plusieurs reprises avant de finir par “abandonner”.

Soyez informé sans attendre des nouveaux articles !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.