Jean-Luc Reichmann réagit une nouvelle fois sur l’affaire Christian Quesada.

Christian Quesada, candidat-star des 12 coups de midi, l’affaire n’en finit plus de faire parler. Cette fois Jean-Luc Reichmann qui prend la parole.

Une affaire sordide, comme il peut malheureusement en exister parfois. Tout commençait pourtant comme dans un conte de fée pour Christian Quesada. Au chômage, touchant le RSA, cet homme de 54 ans, divorcé et père de deux enfants, avait touché le public des 12 coups de midi en devenant le recordman de gains du jeu de TF1.

les 12 coups de midi

De juillet 2016 à janvier 2017, le champion avait en effet remporté plus de 800 000 euros.

chroniqueurs

Mais celui qui était dans le collimateur de la police depuis deux ans et la plainte d’une jeune fille de 17 ans était surveillé depuis de longs mois. Et le couperet est tombé.

Jean-Luc Reichmann

Arrêté le 25 mars, il a été, au terme de sa garde à vue de 48 heures, mis en examen le 27 mars pour « détention et diffusion d’images “pédopornographies” » (des milliers de photos et de vidéos de “viols” sur mineures ont été retrouvées dans son ordinateur personnel) et « corruption de mineures ».

Jean-Luc Reichmann

Stupeur totale, aussi bien à la direction de la première chaîne que chez les habitués du programme de TF1. Après les fans du jeu, justement, qui se disent « dégoûtés » et qui ne souhaitent qu’une chose : que Quesada rende l’argent qu’il a gagné et en fasse don à une association d’enfants maltraités, c’est cette fois Jean-Luc Reichmann qui s’est exprimé sur cette terrible affaire Quesada.

Jean-Luc Reichmann

Sur le site de Télé Mag, l’animateur s’est en effet prêtée à une longue interview et n’a pu échapper à une question sur l’ancien candidat-star du jeu, et surtout, sur le fait que la production semblait avoir été au courant des « activités » de Quesada, lui ayant même demandé de fermer son blog où il postait des clichés de très jeunes filles.

sœur

Reichmann de rétorquer : « Je vous invite à poser la question directement à Endemol. On prend les paramètres tels qu’ils viennent et on s’interroge. Je crois qu’en toute lucidité, nous avons tous intérêt à visualiser l’avenir pour que ça ne se reproduise plus jamais. Chacun doit prendre ses responsabilités. »

23 ans

Une affaire sordide dont le feu s’attise et se propage, et qui n’est pas prêt de s’éteindre…

Jean-Luc Reichmann