Jean-Luc Lahaye dévoile comment sa fille a chuté du deuxième étage.

Jean-Luc Lahaye dévoile comment sa fille a chuté du deuxième étage.

Forte émotion pour Jean-Luc Lahaye et son épouse Aurélie. Sa fille Margaux a, en pleine nuit, fait une chute du balcon du deuxième étage.

L’information a été dévoilée par le magazine Closer qui affirmait que la jeune fille avait été “retrouvée n_ue et désorientée”.

deuxième étage

Les faits n’étant qu’en partie exact, le chanteur a décidé de prendre la parole et d’expliquer dans les détails ce qui s’est réellement produit dans un communiqué diffusé par son manager. “Margaux Lahaye était bien chez une de ses amies, dans la nuit de samedi à dimanche. Elle s’est levée vers 4 heures 30 du matin pour aller aux toilettes. Cet appartement est actuellement en travaux d’aménagement et n’est pas terminé.” est-il expliqué.

“La porte des toilettes est une sorte de porte vitrée coulissante ressemblant étrangement à une baie vitrée. Margaux dans son sommeil s’est trompée de porte et s’est avancée sur la réelle baie vitre donnant sur un balcon qui, en l’état, n’était pas en possession de son garde fou. Elle a chuté de deux étages se faisant de multiples contusions et fractures.

Margaux Lahaye

Elle a le bras dans le plâtre, elle a eu à subir une remise en place de la hanche après une luxation, une fracture du bassin et une au coude mais n’a aucune fracture au visage et aux jambes.Les organes vitaux sont intacts C’est d’ailleurs miraculeux que ce ne soit pas aussi grave qu’on aurait pu le penser.”

excuses

Puis le communiqué apporte une correction à ce qui a pu être publié. “Elle n’était absolument pas nue comme cela est écrit, mais avec des vêtements de nuit.” Avant de conclure par : “Elle a été prise en charge et actuellement se repose dans un établissement hospitalier avec les meilleurs soins. Son état nécessitera de la rééducation.”

Jean-Luc Lahaye présente ses excuses à Julie Pietri

La suite sur la page suivante =============>

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.