Jean Castex dévoile son plan pour Noel et le réveillon, les détails.

La réouverture des cinémas, théâtres, salles de spectacle et musées est reportée au moins jusqu’au 7 janvier selon Jean Castex, les détails.

Le couvre-feu ne sera pas appliqué la veille de Noël, mais il le sera la veille du Nouvel An, afin d’éviter autant que possible les fêtes et les réunions

La France imposera un couvre-feu entre 20 heures et 6 heures du matin à partir de mardi prochain, le 15 décembre, a annoncé jeudi le Premier ministre Jean Castex. Bien que le développement de la pandémie de Covid-19 soit meilleur que dans les autres pays environnants, le gouvernement français a décidé de reporter la réouverture des cinémas, théâtres, salles de spectacle et musées au moins jusqu’au 7 janvier, initialement prévue pour le 15 décembre. Les bars et restaurants resteront fermés jusqu’au 20 janvier au moins.

Jean Castex

Jean Castex a souligné que la France se trouve dans une situation moins préoccupante que l’Allemagne, la Suisse ou l’Italie, mais que la contagion est en légère hausse et que des mesures préventives sont nécessaires avant les fêtes de Noël et du Nouvel An, où les mouvements et rassemblements de population seront inévitables. “La partie est loin d’être gagnée”, a insisté le chef du gouvernement.

Le couvre-feu ne sera pas appliqué la veille de Noël, le 24 décembre, mais il sera appliqué la veille du Nouvel An, pour éviter autant que possible les festivités et l’accumulation de personnes. Une mesure aussi drastique le jour des adieux de l’année contredit ce qu’avait annoncé le président Emmanuel Macron. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a rappelé que l’amende pour violation du couvre-feu sans motif valable est de 135 euros, un montant qui augmente considérablement en cas de récidive.

Confinement France

À partir du 15 décembre, il sera possible de voyager sur tout le territoire sans mandat
Le dénivelé est maintenu en termes de liberté de mouvement pendant la journée. À partir du 15 décembre, il sera possible de se déplacer dans toute la France sans avoir à se munir d’un billet. Cette détente est nécessaire pour que les citoyens puissent passer les vacances avec leur famille. Jean Castex a toutefois averti qu’il ne fallait jamais réunir plus de 6 adultes en même temps.

Jean Castex

Le débat sur la vaccination est en cours en France. Dans une interview accordée aujourd’hui au quotidien Le Parisien, le Dr Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, le plus grand de Paris, a exprimé sa prudence face aux vaccins qui ont commencé à être utilisés. Comme les vaccins Pfizer et Moderna, Caumes a mis en garde contre le manque d’informations scientifiques disponibles et les effets secondaires et réactions qui ont été détectés, tels que les allergies, les maux de tête et la fatigue. L’épidémiologiste a recommandé une grande prudence et a averti qu’un échec du vaccin dû à des précipitations excessives saperait la confiance du public.