Jacques Legros en pleurs pendant le journal télévisé.

jacques legros et carole rousseau mariage

Le présentateur de TF1 était très ému à la fin de son journal de 13h. A la fin de l’émission, Jacques Legros a tenu à dire quelques mots.

C’était un journal télévisé particulier pour Jacques Legros. S’il a réussi à contenir son émotion tout au long de son journal de 13 heures, le présentateur de TF1 a eu du mal à la cacher en fin d’émission, alors qu’il devait rendre hommage à une personne chère à son cœur.

jacques legros et carole rousseau mariage

Le 30 juillet 2021 était une date particulière pour les équipes du journal de 13h de TF1. Lionel Charpentier, l’un des rédacteurs en chef, prend sa retraite.

Une triste nouvelle pour Jacques Legros qui était apparemment proche de lui. Avant de quitter l’antenne, il n’a pas manqué d’honorer son patron en ayant quelques mots pour lui. “Je ne peux pas fermer ce journal sans vous dire combien je suis triste, combien nous sommes tristes, de voir partir Lionel Charpentier, l’un des rédacteurs en chef de cette émission de 13h. Son professionnalisme, sa culture et sa modestie vont nous manquer. Il a choisi de prendre le temps de vivre, nous lui en voulons, mais nous le comprenons. Au nom de toute la rédaction, je tiens à le remercier. C’était un réel plaisir de travailler avec toi, Lionel”, a-t-il déclaré. Et le public a dû sentir l’émotion dans sa voix. Si ce n’était pas le cas, ils l’ont bien compris lorsqu’il était prêt à fondre en larmes en souhaitant un bon week-end aux téléspectateurs. Une séquence riche en émotions.


Si Jacques Legros a cédé les rênes du journal de 13 heures il y a six mois à Marie-Sophie Lacarrau, Jean-Pierre Pernaut a également voulu adresser un tendre message à Lionel Charpentier. Il a choisi le réseau social Twitter pour lui dire son amitié : “Un clin d’œil particulier à Lionel Charpentier, l’un des rédacteurs en chef du journal de 13h qui change de vie aujourd’hui. Merci Lionel pour tout ce que tu as fait depuis si longtemps pour ce beau journal télévisé ! Je t’embrasse”.

Des mots tendres qui toucheront sans doute le principal intéressé, pour qui une grande page se tourne.

jacques legros fou rire

Jacques Legros, taclé par son fils de 13 ans : “Tu avais une sale gueule !

Quand on est un personnage public, on peut toujours s’attendre à recevoir des critiques de la part du public…. Mais c’est plus problématique lorsque les critiques viennent de son propre fils de 13 ans. Jacques Legros peut en témoigner.
Depuis 20 ans, Jacques Legros joue le rôle de joker de Jean-Pierre Pernaut à la tête du journal de 13 heures pendant les vacances de ce dernier. Loin d’être frustré par cette situation, le journaliste de 67 ans reste philosophe… même lorsque son plus jeune fils, un pré-adolescent prénommé Gabriel, commence à faire des siennes !

“Si je trouvais que “joker” était un gros mot, j’en aurais marre”, a déclaré le journaliste à Télé 7 Jours, avant de poursuivre son raisonnement : “C’est le prix de la liberté, plutôt. Si tout ça s’était passé avant, j’aurais peut-être eu d’autres ambitions, mais c’est arrivé après plein d’expériences passionnantes, notamment à RTL, LCI…. Je suis très heureux comme je suis”.

terre et vigne jacques legros

Satisfait de son poste et de sa longue carrière sur nos petits écrans, Jacques Legros est aussi un heureux papa à la ville avec Gabriel, 13 ans, fruit de ses amours avec sa troisième épouse Valérie, et Tatiana, issue de son premier mariage, aujourd’hui âgée de 41 ans. Pourtant, il doit parfois en avaler beaucoup lorsqu’il emmène son fils au travail ! “Mon dernier, il vient parfois en salle de contrôle. Ce n’est pas un lieu sacré pour lui. Je l’oblige à suivre un peu l’actualité, et il me dit : ‘Tu étais affreux à l’antenne aujourd’hui !


La décision du célèbre père d’empêcher son fils de participer à The Voice Kids serait-elle à l’origine de cette rancœur ? Il n’ose pas le croire. “Je ne veux pas qu’il participe. Cela lui ferait trop de mal d’être éliminé. Il a du talent, il est fait pour ça (…) Mais j’ai travaillé pour Endemol pendant trois ans, je connais la différence entre un concours de chant et une émission de télé. Si on peut le faire différemment, c’est mieux”, a supposé Jacques Legros.