Grosse panique pendant le défilé du 14 juillet, révélations.

Défilé du 14 juillet : Un vent de panique a soufflé place de la Concorde pour Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée, les détails.

Défilé du 14 juillet 2020 en pleine panique pendant cette crise sanitaire, les terribles révélations.

Le défilé du 14 juillet a notamment réuni Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’économie.

défilé du 14 juillet 2019

Ministre des finances et de la relance économique, responsable de l’industrie.

Cette journée de cérémonie et de commémoration, ce mardi 14 juillet 2020, jour du défilé du 14 juillet.

A également été un jour de grande panique pour un ministre dans le nouveau gouvernement d’Emmanuel Macron et Jean Castex.

14 juillet

En sortant de la voiture qui la déposait place de la Concorde pour assister au défilé du 14 juillet.

La ministre Agnès Pannier-Runacher est apparue.

Contre toute attente en ces temps de crise sanitaire, le visage complètement découvert.

Agnès Pannier-Runacher

En effet, Agnès Pannier-Runacher a oublié son masque dans la voiture qui venait de partir du défilé du 14 juillet.

C’est sur les images de la caméra de BFM TV que l’on peut alors voir immédiatement cette dernière entrée en panique peu avant le défilé du 14 juillet.

Si la ministre Agnès Pannier-Runacher a immédiatement voulu rattraper la voiture qui l’avait déposé.

emmanuel macron

La voiture était malheureusement déjà trop loin.

Pris de panique, Agnès Pannier-Runacher ne savait plus quoi dire avant d’arriver sur les lieux du défilé du 14 juillet.

Par chance pour elle, mais surtout pour sa participation au défilé du 14 juillet.

Un collègue est immédiatement venu à son secours avec un masque de rechange.

médecin

Finalement, la ministre Agnès Pannier-Runacher et mère de trois enfants a pu assister au défilé du 14 juillet en toute sérénité.

A propos des masques, lors de son entretien avec Gilles Bouleau et Léa Salamé.

Emmanuel Macron a évoqué un nouveau point concernant les obligations en la matière.

Aux environs de 13h20, quelques heures après l’incident de la place de la Concorde.

Le Président de la République Emmanuel Macron a exprimé sa volonté concernant l’obligation de porter des masques dans les lieux publics clos.

Afin de prévenir et de préparer au mieux un éventuel retour de l’épidémie, et ainsi éviter tout terrible reconfinement.

Interview après le défilé du 14 juillet, que faut-il retenir des annonces d’Emmanuel Macron ?

La suite ========>