Emmanuel Macron est interrompu et attaqué par un étudiant qui le traite de menteur.

Emmanuel Macron a pris la parole devant des étudiants ce mardi à Louvain, à l’occasion d’une rencontre publique sur le thème de l’Europe.

Durant son discours, Macron a été interrompu par un étudiant qui brandissait une banderole l’accusant d’avoir du sang sur les mains et le traitant de “menteur”.

Tandis qu’Emmanuel Macron poursuivait sa visite d’État de deux jours en Belgique, ce mardi 20 novembre, le président a fait escale à Louvain.

menteur

Il s’est exprimé devant un milliers d’étudiants à l’occasion d’une rencontre publique intitulée “Nous, demain, l’Europe”, en compagnie du Premier ministre belge, Charles Michel.

Les débats ont été soutenus pendant plus d’une heure, durant laquelle le chef de l’État a répondu aux questions de l’assemblée sur les grands enjeux européens du moment.

Toutefois, le chef de l’État a été interrompu par un membre de l’assistance qui brandissait une banderole. “Le sang coule de leurs mains, renseignez-vous”, pouvait-on y lire.

Emmanuel Macron

Le président français, qui a posé la question, “Il faut dire des mains de qui ?”, a été vivement pris à partie par le jeune homme qui l’a assailli de questions, selon un rapport de BFMTV.

“Pourquoi vous matraquez vos étudiants ? Pourquoi vous êtes le seul pays qui utilise des grenades contre sa propre population ?”, a crié le jeune étudiant avant de qualifier le chef de l’État de “menteur”. Une accusation a laquelle Macron a répondu: “Là, vous dites n’importe quoi!”

Une interdiction d’invectiver

La suite ==>