Elisabeth Bost : Que devient l’ancienne compagne de Jean-Luc Delarue.

Ce 24 juin, cela faisait huit ans que Jean-Luc Delarue disparaissait. Un triste anniversaire pour son fils et Elisabeth Bost.

Il y a huit ans, Jean-Luc Delarue est décédé. Il laisse derrière lui un fils, Jean Delarue-Bost, qui avait eu avec l’hôtesse Elisabeth Bost. Personnalité de la télévision passée par plusieurs chaînes, il est discret depuis 2016.

Le fils unique de l’animateur est le fruit de son union avec son ancienne compagne, Elisabeth Bost. Suite au drame de la mort, celle-ci a tenté de protéger sa famille à tout prix.

Entre la lutte juridique pour l’héritage de son fils et la tentative d’interdire la publication posthume de l’autobiographie de son ex-mari, Elisabeth Bost mène un véritable combat.

Elle tente même de faire annuler le mariage de son ex-mari avec Anissa Delarue, sans succès. Dès son départ de la télévision en 2016, la jeune mère a fait preuve de discrétion, en mettant sa carrière d’animatrice en veilleuse.

Pourtant, elle a rencontré Jean-Luc Delarue, au cours d’un stage chez Réservoir Prod, la société de production du célèbre présentateur de Toute une histoire. Là, elle a été remarquée et on lui a proposé le poste de présentatrice de La Quotidienne, sur Téva.

Elle est ensuite diffusée sur M6 et France 2. En 2010, elle tente sa chance sur TNT avec les revues A vos assiettes sur Direct 8 et Prêt de porter tout de suite sur Stylia.

Deux ans après, Elisabeth Bost rejoint l’équipe du talk-show Le Grand 8, réalisé par Laurence Ferrari sur D8, avec Roselyne Bachelot, Audrey Pulvar et Hapsatou Sy. En 2016, celle-ci se retire de la grille des programmes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#watchhungerstop with @michaelkors #ElisabethBost

Une publication partagée par A la vie A la mode (@alavie_alamode) le

Elisabeth Bost : Au début de l’année 2019, son expérience avec son fils Jean lui inspire l’idée d’un documentaire réalisé par ses soins, Le monde en face : destins d’orphelins. Pendant la promotion de ce film, elle a évoqué son propre parcours, témoignant de la difficulté à continuer à parler du parent décédé.

Jean-Luc Delarue

Pour Elisabeth Bost, nous devons trouver le curseur entre remuer le couteau sur la plaie lorsqu’on parle du parent disparu et en même temps ne pas le rendre tabou, et la façon de parler à nos enfants du parent disparu pour le faire exister et le faire grandir auprès d’une absence et non d’un fantôme, expliquait-elle. Le beau témoignage de la mère dévouée.

Elisabeth Bost delarue

Elisabeth Bost, ex-compagne de Jean-Luc Delarue et mère de son fils, nous explique de quelle manière parler de la mort d’un parent

La suite ========>