Clémentine Célarié chirurgie esthetique, la métamorphose.

Dans les colonnes d’un magazine, Clémentine Célarié a confié son enfance et tous les complexes dont elle a longtemps souffert. L’actrice parle sans filtre.

A 62 ans, Clémentine Célarié chirurgie esthetique est l’une des actrices françaises les plus appréciées.

Des rôles sur mesure de femmes fortes, drôles, mystérieuses… Et un engagement humanitaire et politique non négligeable, surtout lorsque Clémentine Célarié embrasse Patrice Janiaud, un jeune homme séropositif, sur un plateau de télévision alors que la France vit encore dans la psychose.

Un moment ancré dans l’histoire. L’actrice Clémentine Célarié chirurgie esthetique est connue pour sa radicalité et son franc-parler.

C’est donc sans tabou qu’elle a rendu compte de son enfance dans le magazine Gala, en kiosque le 28 novembre dernier.

Pendant de nombreuses années, l’actrice, victime de violences domestiques, ne s’est pas aimée, voire s’est détestée : “Je me sentais laide, j’avais un mauvais nez”, explique-t-elle.

Clémentine Célarié chirurgie esthetique : La flamboyante rousse avoue donc avoir eu recours à la chirurgie esthétique pour “rectifier” ce qui rongeait sa vie.

Dès lors, sa vie et son regard sur elle-même ont radicalement changé.

Clémentine Célarié chirurgie esthetique en parle sans détour : “J’ai eu recours à la chirurgie esthétique et cela a complètement changé ma vie.”

Ce changement majeur a eu un tel impact que la star a alors voulu se métamorphoser : “J’ai maigri et je me suis enfin sentie jolie”, explique-t-elle avant de préciser que cela a changé le regard des hommes sur elle :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

L’excellente #clementinecelarie dans #enmillemorceaux @labointer #merci

Une publication partagée par Nagui (@naguiiiiiii) le

“Tout d’un coup, les hommes me regardaient différemment. Ils m’aimaient bien”. Une rigueur et un régime alimentaire strict qu’elle s’impose encore aujourd’hui.

A 62 ans et à l’époque du body-positif, elle ne se cache pas : “Je veux être mince et je suis un régime perpétuel”, avant d’ajouter :

“Au régime perpétuel pour se sentir belle, vivante et toujours en mouvement”. Je trouve aussi que les gens de mon âge mangent trop. L’âge exige de la discipline”. Et voilà.

Clémentine Célarié, interdite de chirurgie plastique

La suite ========>