Claire Chazal : pourquoi elle parle très peu de son fils François, qu’elle a eu avec PPDA.

Claire Chazal a évoqué les raisons qui la poussent à éviter de s’exprimer au sujet de son fils François, né de ses amours avec Patrick Poivre d’Arvor.

Quant il s’agit de son fils François, Claire Chazal ne cache rien, mais n’expose rien non plus. Dans une interview menée par Nikos Aliagas et diffusée dans l’émission 50 mn Inside ce samedi 5 janvier, la journaliste a fait quelques rares confidences sur sa relation avec son fils François, un enfant né en 1995, fruit de la liaison secrète qu’elle a entretenue avec Patrick Poivre d’Arvor.


son fils François

Durant cet entretien, elle a notamment expliqué que si elle ne parlait que très peu de lui dans les médias, c’était d’abord par respect pour son intimité : ” C’est leur vie. La vie des enfants leur appartient. Je pense que ce qu’ils détestent c’est qu’ils parlent a leur place et je les comprends. Moi ce que je peux dire c’est mes sentiments pour lui. Après, ce qu’il est, ce qu’il fera de sa vie, ça lui appartient vraiment”.

Claire Chazal


Il faut dire que François n’a jamais aimé la célébrité et évite depuis toujours de se retrouver dans la lumière. “François a toujours détesté l’hyper exposition de ses parents, confiait Patrick Poivre d’Arvor au magazine VSD en 2016, Il est certain qu’à un moment comme beaucoup d’adolescents, il a voulu couper le cordon et il l’a fait en partant très loin. D’abord en Nouvelle-Zélande, puis à Londres et désormais à Hong-Kong. Il s’est retiré de la lumière, complètement. Il n’a jamais accepté d’être photographié ou de répondre à des interviews et je peux comprendre ça.”

sujet

Parents aimants, les deux journalistes ont toujours veillé à respecter ses souhaits et sa vie privée, à le protéger en somme. Sans jamais oublier de lui transmettre tout leur savoir. Mais maintenant qu’il est devenu adulte, les rôles ont tendance à s’inverser :” Moi je le sens plus fort plus intelligent que moi, a confié Claire Chazal à Nikos Aliagas, Bien sûr plus cultivé, plus déterminé. J’espère lui avoir appris des choses mais lui m’apprend beaucoup de choses aussi bien sûr. Enfin on partage”. Une relation mère-fils comme il y en a peu.

Laeticia Faubert

Tout projet impressionnant commence par une étincelle et un esprit talentueux. Laetitia Faubert est la fondatrice du site MERCI MAMAN. À tout juste 38 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme et a lancé ce projet unique. Grâce à ses impressionnants talents dans le marketing numérique, elle continue d'être la force motrice au développement du site.