Les "attaques" se poursuivent contre Christophe Castaner.

Les “attaques” se poursuivent contre Christophe Castaner.

Christophe Castaner est une cible de choix car pour eux ce que le ministre de l’intérieur à fait “C’est une faute professionnelle”.

Depuis la diffusion des images de sa folle soirée en boîte de nuit samedi 9 mars, les “attaques” fusent de toute part et le ministre de l’Intérieur accuse le coup. Christophe Castaner n’est pas au bout de ses peines.

Dure semaine pour Christophe Castaner. Le ministre de l’Intérieur doit faire face à de nombreuses critiques depuis sa soirée arrosée du samedi 9 mars. La petite sauterie, qui a eu lieu au Noto un établissement select de la capitale dans le prolongement de l’acte XVII des Gilets Jaunes, fait beaucoup réagir.

ministre

Et pas seulement sur Twitter. Si Christophe Castaner a pu bénéficier d’un certain soutien de la part du gouvernement, du côté de la police, ce n’est pas totalement le même son de cloche…

“C’est une faute professionnelle quand vous êtes premier flic de France, a estimé un responsable policier cité par Le Parisien.

La suite ====>

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.