Carole Bouquet au plus mal et face à la M0RT (son deuil).

Carole Bouquet en deuil. On a récemment appris la mort de son ex mari, le docteur Jacques Leibowitch. 35 ans après le décès de son mari Jean-Pierre Rassam.

Carole Bouquet est désormais confrontée au deuil de l’un de ceux qu’elle a aimés.


Après avoir vu son premier amour Jean-Pierre Rassam mourir, ses grands amours l’a quitte un à un.

Comme Gerard-Depardieu, qui est partit vivre en Russie.

Jean-Pierre-Rassam et Jacques Leibowitch qui ont rejoins le ciel.


Jacques Leibowitch, qui fut son époux dans les années 1990, est mort à 77 ans des suites d’un cancer, le 4 mars, a annoncé Libération.

Le médecin s’était grandement impliqué dans la recherche sur le Sida et fut d’ailleurs l’un des pionniers dans la lutte contre la maladie.

Carole Bouquet : Il a marqué le monde de la médecine puisqu’il fait parti des découvreurs du Sida et des trithérapies.


Il avait fait le choix de consacrer toute sa carrière dans la recherche pour lutter contre le Sida dès le début des années 80.

Il avait d’ailleurs été le tout premier à évoquer la piste d’un rétrovirus, à s’inquiéter de la contamination par voie sanguine, mais également à ouvrir la voie vers des traitements plus performants.

Jacques Leibowitch sida

C’est en 1992 qu’il s’est marié à la comédienne, Carole Bouquet.

Néanmoins, l’ex-mari de Carole Bouquet, ne faisait pas l’unanimité dans le milieu scientifique.

François Hebel, directeur de la fondation Cartier Bresson a expliqué pourquoi dans les colonnes du magazine L’Obs.

“C’était un homme brillant, passionné par son métier.

Mais c’était aussi un militant, très à gauche, ce qui effrayait l’école de médecine.

Dans le travail, il ne négociait rien, il allait au bout de ses convictions.”

Docteur Jacques Leibowitch Carole Bouquet

Même son de cloche du côté de Pierre-Marie Girard, chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint Antoine, qui avait dressé le même portrait de Jacques Leibowitch de son vivant.

“Son anticonformisme, ses fulgurances, ses excès… Il était comme ça, Leibo.”

Jacques Leibowitch, l’ex mari de l’actrice Carole Bouquet avait d’ailleurs été fait, en 1993, Chevalier de la légion d’honneur pour ses nombreuses recherches pour aider les malades à mieux vivre avec cette maladie du Sida.

Lors d’une interview accordée au magazine «Vanity Fair», Carole Bouquet aborde des «choses intimes, liées à quelques-uns des hommes de sa vie».

La comédienne assume totalement son âge et semble aujourd’hui tout à fait épanouie :

«J’ai 62 ans ; je ne vais pas m’amuser à jouer les femmes de 35 ans pleines d’avenir !»

Carole Bouquet

Elle revendique son féminisme et critique le problème de l’âge pour les femmes dans le cinéma français.

«Si on commence à comprendre l’absurdité d’un système qui n’accepte que les femmes plus jeunes et séduisantes selon les codes des hommes, on aura fait un grand pas»

La suite à la page 2 =========>