Brigitte Bardot s’en prend à des officiels à cause de commémorations du 11 novembre.

SON ACCROCHAGE AVEC NICOLAS HULOT

Récemment, l’ancienne actrice avait donné une interview dans laquelle elle avait traité l’ancien ministre de la Transition écologique et solidaire de “lâche de première classe qui ne sert à rien”.

En réponse, dimanche matin, Brigitte Bardot a reçu un coup de téléphone de Nicolas Hulot. Sur Twitter, elle a déclaré qu’elle avait été réveillée à 10h du matin, et que le ministre était “en rage”, qu’il l’avait traitée “de lâche” et qu’il avait avoué que “ses dossiers étaient bloqués par l’Elysée“.

commémorations du 11 novembre

Suite à ce message, Franceinfo a contacté Nicolas Hulot lui-même. Il confirme avoir appelé Brigitte Bardot car il avait été”contrarié par des déclarations” qu’il jugeait “injustes et calomnieuses”.