Booba : Sa soeur balance et se lâche, enfin la vérité.

Booba : Sa soeur balance et se lâche, enfin la vérité.

Trop occupé à organisé son combat de boxe avec Kaaris (le 5 avril à l’Octogone de Bruxelles), Booba se fait attaquer via la presse par sa famille.

Sa soeur, Vanessa Yaffa, vient de donner une longue interview à «Closer» où elle balance tout sur le rappeur.

«Aujourd’hui, je ne lui parle plus du tout! Je suis en froid avec lui depuis le mois d’octobre. il s’est très mal comporté avec mes enfants et il m’a ouvertement manqué de respect.» Un épisode qui a poussé cette mère de famille de 47 ans à couper définitivement les ponts avec le rappeur.

Plus de trois ans sans nouvelle

Très touchée par ce qu’a fait son demi-frère, Vanessa Yaffa n’hésite pas à lancer: «Notre seul point commun avec lui, c’est notre papa, Seydou, dont je suis très proche.» La dernière fois qu’elle a vu son célèbre frère, c’était il y a trois ans, lors de l’un de ses concerts. La sœur de l’artiste ajoute sans hésiter que la prochaine fois qu’elle reverra Booba, «ce sera à l’enterrement de notre père».

booba boxe

Pourquoi avoir des mots si dur envers son demi-frère? Elle raconte: «Il m’a humiliée devant mes quatre enfants. Tous se faisaient une joie d’aller applaudir leur tonton sur la scène du Paris La Défense Arena, à Nanterre. N’ayant pas réussi à obtenir de places, je lui ai téléphoné. ll n’a jamais décroché, ni répondu à mes SMS.»

Alors, le 13 octobre dernier, Vanessa Yaffa a décidé de rendre visite avec ses enfants à son frère Élie. Arrivée à l’hôtel où logeait Booba, elle a trouvé porte close : «Monsieur n’a même pas daigné descendre de sa chambre, ne serait-ce que pour saluer mes enfants, dont trois qu’il n’a encore jamais vus».

Booba

«Petit, il avait même son cheval»

La coiffeuse de profession a aussi donné quelques détails concernant la jeunesse du rappeur. «Mon frère n’a jamais habité dans une cité, ni manqué d’argent, contrairement à Gilles (ndlr : son frère) et moi. Il a grandi dans la riche commune de Meudon-la-Forêt, sous l’aile protectrice de sa maman, Lucie. Elle était institutrice, mais ses parents avaient beaucoup d’argent, ce dont il a toujours profité! Petit, il avait même son cheval!» (Le Matin)

BOOBA VS KAARIS: LES DEUX RAPPEURS SE PRÉPARENT AU COMBAT

La suite ==>

Laeticia Faubert

Je suis l'administratrice de du site, merci les filles.