Emmanuel macron appelle l’armée face aux “gilets jaune”.

Armée Française mobilisée pour le week-end prochain sur Paris, suites aux événements qui ce sont passé la semaine dernière.

Le gouvernement a annoncé qu’il mobiliserait l’armée pour protéger les bâtiments à l’occasion des prochaines manifestations des Gilets jaunes. Les dernières informations en direct.

SAMEDI

La mission antiterroriste militaire Sentinelle sera mobilisée de manière “renforcée” samedi dans le cadre des manifestations des “gilets jaunes” afin de protéger des bâtiments officiels et autres “points fixes”, a annoncé le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Macron armée

Cette initiative annoncée par le président Emmanuel Macron en Conseil des ministres permettra aux forces de l’ordre de se “concentrer sur les mouvements, sur le maintien et le rétablissement de l’ordre”, a justifié M. Griveaux. Précision non négligeable apportée plus tard par le même, auprès de L’Obs : “Evidemment, les militaires Sentinelle n’assureront pas une mission de maintien de l’ordre”.

Manifestations interdites sur les Champs Elysées et dans certains quartiers des grandes villes en cas de présence d'”ultras”, préfet de police de Paris remplacé, contraventions alourdies: le Premier ministre Édouard Philippe avait annoncé dès lundi une batterie de mesures pour répondre aux violences ayant émaillé la dernière manifestation des “gilets jaunes”, samedi 16 mars à Paris.

SENTINELLE

Le ministère des Armées tient à ce que la mobilisation des militaires de la mission Sentinelle ne soit pas amalgamée avec les missions de la police : “En aucun cas leur mission n’est du maintien de l’ordre. Ils ne sont pas équipés pour cela”, a indiqué l’entourage de la ministre à LCI.

Leurs lieux d’affectation, qui reste encore à déterminée, seront décidés conjointement par le préfet et le ministère des Armées. Il s’agit de sites sensibles où sont ordinairement positionnés des forces de l’ordre, qui pourront être libérées pour assurer le maintien de l’ordre sur le parcours des manifestations parisiennes de Gilets jaunes.

La suite ===>